Faire un service civique

Présentation

Le service civique est un engagement volontaire de 6 à 12 mois pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans un des neuf domaines d’interventions reconnus prioritaires pour la nation : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport.

Une indemnité de 472,97 euros nets par mois est directement versée au volontaire par l’État, quelle que soit la durée hebdomadaire de la mission. L’organisme d’accueil verse aussi au volontaire une prestation en nature ou en espèce d’un montant de 107,58 euros, correspondant à la prise en charge des frais d’alimentation (fourniture de repas) ou de transports. Cette prestation peut être versée de différentes façons (titre repas, accès à la cantine, remboursements de frais, etc.)

Les jeunes, bénéficiaires ou appartenant à un foyer bénéficiaire du RSA, ou titulaire d’une bourse de l’enseignement supérieur au titre du 5e échelon ou au-delà bénéficient d’une majoration d’indemnité de 107,66 euros par mois.

Les volontaires en Service Civique bénéficient d’une protection sociale intégrale.

Au total, selon les situations, les volontaires perçoivent entre 580,55 euros et 688,21 euros par mois. L’indemnité est entièrement cumulable avec l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) et l’aide au logement.

Un accompagnement pour faciliter le déroulement de la mission est proposé. Il s’agit d’une phase de préparation et d’accompagnement dans la réalisation de la mission, d’une formation civique et citoyenne et d’un appui à la réflexion sur le projet d’avenir.

Conditions de participation

  • Être âgés de 16 à 25 ans et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap.
  • Avoir la nationalité française, celle d’un état membre de l’Union européenne, de l’espace économique européen ou avoir un titre de séjour en France effectif de plus d’un an ou enfin un titre de séjour régulier en France effectif sans condition de durée si vous possédez le statut d’étudiant étranger, de réfugié ou si vous êtes bénéficiaire de la protection subsidiaire. Les étrangers possédant une carte de séjour pluriannuelle générale délivrée après un premier document de séjour sont également éligibles au dispositif.
  • Avoir une autorisation parentale pour les mineurs.

Démarche

Se rendre au service jeunesses au 19, avenue de la Vendée pour obtenir davantage d’informations, connaitre les éventuelles missions à pourvoir au sein des services de la Ville ou sur le territoire de Rezé.

Se rendre sur http://www.service-civique.gouv.fr/ pour accéder à l’ensemble des offres de mission de service civique.

Oui, il est possible d’effectuer un service civique tout en étant demandeur d’emploi. Cependant, le versement des allocations chômage est suspendu pendant la durée de la mission et reprend au terme de celle-ci.
Oui, il est possible d’accomplir sa mission de service civique tout en étant salarié. Par contre, il n’est pas possible d’être engagé en service civique auprès d’un organisme dont on est salarié.
Non, un service civique n’est pas assimilable à un emploi salarié. Il ne relève pas du code du travail, il obéit à des dispositions propres définies dans le code du service national. En particulier, vous n’êtes pas dans une relation de subordination avec votre organisme d’accueil mais dans une relation de collaboration. Par ailleurs, votre action en tant que volontaire ne doit pas se substituer à l’action des professionnels mais la compléter.
Oui, vous avez droit à deux jours de congés par mois de service effectué. Si vous avez entre 16 et 18 ans vous bénéficiez d’une journée supplémentaire de congés par mois.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×