Ratiatum, une ville de fondation romaine

Ratiatum est l’une des plus riches cités historiques de la région ligérienne, c’est une agglomération secondaire importante de la Gaule.

Une ville de fondation romaine

Ratiatum est une ville de fondation romaine ; sa naissance est directement liée au contexte politique et en particulier à l’organisation du territoire romain par son premier empereur Auguste (27 avant notre ère – 14 de notre ère).

Lors de sa conquête des Gaules, César se frotte, en 56 avant notre ère, à la résistance des Vénètes, peuple gaulois ayant Vannes comme capitale. Le général romain se tourne alors vers les Santons (ayant Saintes pour capitale) et les Pictons (ayant Poitiers pour capitale), deux peuples fraîchement conquis, qui l’aident à vaincre cette coalition armoricaine.

Peu après, les Pictons voient leur territoire étendu jusqu’à la rive sud de la Loire. Ils installent au bord du fleuve la nouvelle ville de Ratiatum, dans la province d’Aquitaine ; tandis que sur la rive droite, les Namnètes développent la cité de Condevicnum (Nantes), rattachée à la Lyonnaise.

Une ville née du fleuve

La ville antique de Rezé longe l’ancien lit de la Loire sur plus d’un kilomètre de long et trois cents mètres de large, elle empiète sur la commune actuelle de Bouguenais au-delà de la Jaguère.

A leur arrivée, les Pictons viabilisent l’ensemble du territoire de leur ville nouvelle en installant un réseau de fossés parcellaires. Située aux carrefours de voies terrestres, fluviales et maritimes, la ville occupe une place stratégique qui lui permet de se développer rapidement, notamment grâce à son activité portuaire. Du Ier à la fin du IIIe siècle, Ratiatum connaît de nombreuses étapes d’urbanisation avec un moment d’apogée au IIe siècle.

Des géographes grecs parlent de Ratiatum

Au Ier siècle de notre ère, Strabon (Géographie, IV, 2, 1) affirme que la Loire a « son embouchure entre le Pays des Pictons et celui des Namnètes », entre Poitiers et Nantes.

Au IIe siècle, Ptolémée (Ptolémée, II, 7, 15) précise que les Pictons « occupent la partie la plus septentrionale de l’Aquitaine du côté de la mer » et ajoute (Ptolémée, II, 7, 5) que leurs deux principales villes sont « Limonon » (Poitiers) et « Ratiaton » (Rezé).

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×