La Commune de Ronkh (Sénégal)

Le partenariat entre la Ville de Rezé et la Commune de Ronkh est né de la relation engagée par l’école de Ragon avec l’école du village de Diawar officialisé par un pacte d’amitié en 1996.
  • En 2003, dans le cadre de la coopération décentralisée un protocole d’accord officialise le partenariat institutionnel avec la collectivité territoriale, la Communauté Rurale de Ronkh.
  • En 2005, le partenariat avec la Ville de Commercy (Meuse) se concrétise par  des projets d’adduction d’eau potable dans la zone sud puis se renforce par la mutualisation des actions pour favoriser les projets de gouvernance locale.
  • En 2014, aux élections municipales,  un nouveau maire, Amadou Tidiane Ndaye est élu. Suite à la réforme territoriale au Sénégal, la Communauté Rurale de Ronkh devient Commune de Ronkh et élargit ses compétences.

Des axes forts de coopération :

  • adduction d’eau et assainissement,
  • agriculture,
  • chantier de jeunes au Sénégal.
  • Alimentation en eau potable du village de Thiagar et évacuation des eaux pluviales du village de Diawar.
    Budget global sur deux ans : 225 627€. Participation de Rezé pour 2015/2016 : 23 000€. Nantes Métropole cofinance ce projet à hauteur de 59 000€ ainsi que l’Agence de l’eau Loire Bretagne à hauteur de 86 835€. Autres financements : Commercy et autres partenaires.
  • Adduction d’eau potable des derniers villages de la zone sud de la commune.
    Budget global sur deux ans : 190 225€ Participation de Rezé pour 2015/2016 : 20 500 €. Autres financements : Commercy et autres partenaires.
  • Programme d’appui à la modernisation de l’élevage.
    Budget global : 83 333€. Participation de Rezé : 10 000€. Autres financements : Commercy et autres partenaires.

Le chantier de jeunes à Ronkh au Sénégal s’est déroulé en avril 2016. Dix  jeunes Rezéens, de 16 à 23 ans, ont participé à ce projet piloté par la Ville. Ils ont participé, avec des artisans locaux sénégalais, à la construction du centre d’État civil de Ronkh.

Les acteurs du territoire, le centre d’information jeunesse, l’Agence départementale de prévention spécialisée, la Mission locale et le centre socioculturel Château étaient parties prenantes du projet et ont aidé les jeunes dans la préparation de leur chantier.

Les matinées étaient dédiées aux travaux, les après-midis consacrés à des rencontres avec les habitants, à des activités culturelles, aux échanges avec les jeunes de Ronkh.

Budget global sur 1 an : 19 349€. Participation de Rezé 13 000€. Subvention de la Région Pays de la Loire : 5 000€. Autofinancement attendu des jeunes : 1 349€

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×