Conseil municipal du 10 juillet : la nouvelle équipe en place

Une semaine après son installation, le conseil municipal se réunissait à nouveau ce vendredi 10 juillet. Après l’élection du maire la semaine dernière, le sujet majeur de ce deuxième conseil était les attributions des adjoints et conseillers. Une charte de l’élu local et l’expérimentation de la gratuité pour les plus de 60 ans à la piscine Victor-Jara sur certains créneaux ont été également adoptées.

Une organisation en 7 pôles

Pour ce deuxième conseil municipal, Hervé Neau, nouveau maire de Rezé, a dévoilé les attributions de ses adjoints et colistiers. L’organisation a été repensée et imaginée autour de 7 pôles.  Ces pôles sont pilotés par des adjoints coordinateurs qui ont la responsabilité d’animer et de coordonner les adjoints et conseillers délégués. Au-delà de regroupements de thématiques, ces pôles ont pour objectif de structurer l’action municipale et faciliter la gestion transversale des dossiers.

Hervé Neau l’a indiqué, il souhaite “confier à chaque élu une délégation, des responsabilités, des dossiers et favoriser le travail collectif.”

 Les 7 pôles :

  • Ressources
  • Démocratie et vie associative
  • Solidarités et inclusion
  • Aménagement – Paysages – Ecologie
  • Enfance – jeunesse
  • Animation de la cité – Relations sociales
  • Tranquillité publique – Prévention – Conciliation

Consulter le trombinoscope de l’équipe municipale

Election des représentants du conseil municipal au sein du conseil d’administration du Centre communal d’action social

Election des représentations du conseil municipal au sein de la commission d’appel d’offres et adoption de son règlement intérieur

Une charte éthique de l’élu

L’abstention aux derniers scrutins électoraux est un signal fort : la défiance des citoyen·ne·s vis-à-vis du fait politique s’accentue.

Les nouveaux élu·e·s municipaux, soucieux de cela, ont adopté une charte éthique de l’élu. Elle pose l’exercice du mandat d’élu dans une démarche globale d’éthique, de transparence et de démocratie renouvelée. C’est le cas notamment sur les principes de disponibilité des élu·e·s pour le travail des dossiers, d’un travail collégial, l’interconnaissance élu·e·s / habitant·e·s et une attitude irréprochable des élu·e·s (respect des personnes, langage mesuré, refus de toute gratification…)

Cette charte va aussi plus loin que la loi l’exige en terme de non-cumul des mandats exécutifs.

Après débat en commission, cette charte pourra aussi évoluer dans le temps sur proposition d’élu·e·s ou de citoyen·ne·s dans un soucis d’écoute et de dialogue.

Dans un souci de transparence également, un certain nombre de documents seront désormais publiés et accessibles en ligne sur le site internet de la Ville (les documents de préparation des conseils municipaux remis aux élu.e.s seront publiés avec l’ordre du jour des conseils, la liste détaillée des subventions attribués aux associations, les orientations budgétaires, le montant des frais de représentation, les chartes adoptées en conseil municipal…)

L’observatoire citoyen des politiques publiques (OCPP) chargé de l’évaluation des politiques publiques sera remplacé par un conseil de surveillance et verra son rôle et ses moyens renforcés. Il pourra notamment interpeller le conseil municipal.

Consulter la charte éthique des élu·e·s

En bref

Piscine : gratuité pour les plus de 60 ans

À titre expérimental, la gratuité de l’entrée à la piscine pour les plus de 60 ans durant cet été (du lundi au vendredi, entre 9h30 et 11h30) a été adoptée.

Cette mesure est accessible sur présentation d’un justificatif de domicile de moins de 3 ans et d’une pièce d’identité justifiant de son âge.

Une évaluation sera faite à l’issue de l’expérimentation pour savoir s’il convient de pérenniser ou non le dispositif.

Informations sur la page “Fréquenter la piscine Victor-Jara”

Vidéo

Vous pouvez revoir en replay le conseil municipal du 3 juillet 2020. La retransmission débute à 32:40