Une mini forêt au collège Allende

Quatre-vingt élèves ont planté 600 arbres avec les bénévoles de l’association MiniBigForest.

La biodiversité continue de s’enrichir au collège Salvador-Allende. Pâturé par des moutons, abritant des ruches et des nichoirs, le grand espace vert situé derrière l’établissement accueille désormais une petite forêt. Pour mener ce projet, les professeurs et les élèves impliqués dans le club E3D (Etablissement en démarche globale de développement durable) ont fait appel à l’association MiniBigForest, spécialisée dans la plantation de forêts urbaines, qui intervient déjà sur la zone de Transfert.

En images

« Comme une forêt naturelle »

Le 15 février, 80 élèves (2 classes de 6e, une classe de 3e et le club E3D) ont retroussé leurs manches et mis les mains dans la terre pour planter 600 arbres sur 200 m². Une trentaine d’essences locales d’arbrisseaux, d’arbres moyens et de grands arbres avaient été sélectionnées. « Nous nous inspirons de la méthode Miyawaki, pour reconstituer un écosystème qui va fonctionner comme une forêt naturelle », relate Jim Bouchet, cofondateur de MiniBigForest avec Stéphanie Saliou.

Des « gardiens » de la forêt

Consciente que « planter des arbres aide à mieux respirer », Sevda, élève de 6e E « aime creuser mais moins les vers de terre ! » Sa camarade de 6e A, Lana, raconte de son côté que le fait de planter lui donne la sensation de « communiquer avec la nature ».

Pour la suite, les élèves seront garants de l’entretien de leur forêt. Ce sera le rôle d’un groupe de « gardiens », les Mini Big Keepers « Planter c’est bien, prendre soin c’est fondamental », souligne Jim Bouchet. En moyenne chaque arbre grandira d’un mètre par an. « Nous avons privilégié les 6e pour la plantation afin qu’ils voient l’évolution de la forêt sur quatre ans », explique Yvan Aubin, un des enseignants moteurs du club E3D.