École, loisirs… tous les enfants bienvenus à Rezé

Valides, porteurs de handicaps physiques ou mentaux, ou ayant des besoins particuliers, tous les enfants sont les bienvenus à Rezé. Un engagement décliné à tous les niveaux.

À l’école, si des accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) sont en classe aux côtés des enfants qui en ont besoin, l’État ne prend plus en charge leurs interventions pendant le temps du midi. La Ville a comblé cette défaillance en recrutant des « animateurs accompagnants » comme Lisa Huchet, entrée en fonction à la rentrée dernière : « J’accompagne Albane, trois ans, qui souffre de séquelles après deux cancers, et Ilan, six ans, qui est polyhandicapé, en fauteuil. Je les aide à manger, à se déplacer, à participer aux activités périscolaires. Ils ont besoin de repos, la pause du midi est un temps privilégié pour eux. J’ai la chance de pouvoir beaucoup communiquer avec leurs parents, leurs enseignantes et avec les AESH. Ilan et Albane sont très bien intégrés à l’école, les autres enfants prennent soin d’eux. »

Lisa Rodrigues et Albane, à l'école Jean-Jaurès
Lisa, animatrice, accompagne Albane pour son inclusion à l’école.

J’ai une relation particulière avec les deux enfants que j’aide. On mange ensemble, on rit beaucoup.

Lisa, animatrice accompagnatrice

Formations et informations en continu

Comme ses collègues, pour apprendre son métier et se perfectionner, Lisa participe aux formations assurées par Marie Daire, chargée d’inclusion à la Ville, qui propose aussi à tous les agents périscolaires et Atsem (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) des temps de sensibilisation thématiques, des échanges sur des sujets variés, et des modules de formation spécifiques. « Cela inclut la prise en charge des enfants qui ne sont pas porteurs de handicap mais qui ont des besoins particuliers liés à leur santé ou leur situation psychosociale. »

Marie fait le lien entre tous les intervenants (enseignants, direction de l’école, structures, professionnels…) pour assurer une cohérence dans l’accompagnement. Elle travaille aussi à établir des passerelles entre écoles et structures petite enfance.

Aménagements et logistique

Depuis 2022, les accueils périscolaires sont équipés de kits inclusifs contenant de quoi aider les animateurs dans l’accueil des enfants à besoins particuliers, avec ou sans handicap identifié : casque antibruit, timer…

Plusieurs écoles expérimentent des espaces de décharge émotionnelle. Et la démarche de « cours “nature”, égalitaires et inclusives » se concrétise avec le réaménagement de la cour de l’école Pauline-Roland, bientôt suivi par celui de la cour de l’école Ragon.

L’effort se poursuit en 2024 avec l’instauration de l’accompagnement des agents par l’association Handisup et de temps de sensibilisation handisport pour les animateurs périscolaires, avec l’équipement des écoles en malles-sieste contenant des outils sensoriels, et avec le renforcement des kits inclusifs et de la communication avec les familles.

Sensibilisation des enfants

L’inclusion, c’est aussi, pour les enfants valides, prendre conscience de ce que vivent leurs camarades.

Ainsi, les élèves de l’école élémentaire Ouche-Dinier ont été sensibilisés pendant la pause méridienne à la situation de déficience visuelle avec l’association Voir avec les mains.

Pour assurer dans ses écoles l’accueil de tous les enfants, y compris ceux qui ont des besoins particuliers, la Ville a su s’adapter et mettre en place les moyens humains et financiers nécessaires. Il est primordial que tous nos partenaires participent à l’effort.

Isabelle Coirier adjointe éducation

Du sport et des loisirs pour tous et toutes

L’amicale laïque Houssais–Chêne-Creux a créé en 2020 une section multisports en sports adaptés, animée et encadrée par des éducateurs diplômés spécialisés. Les enfants de 7 à 14 ans découvrent les activités à leur rythme, de manière ludique, sans esprit de compétition.

À la piscine Victor-Jara, l’école de natation handisport reçoit les 6-16 ans les mercredis après-midi, et un créneau de baignade libre est réservé aux personnes porteuses de handicap chaque lundi midi.

L’Arpej (association de loisirs éducatifs) assure de son côté un accueil adapté et personnalisé à chaque enfant porteur de handicap.

La culture au diapason

La Ville a signé en 2023 la charte d’accueil des enfants en situation de handicap en Loire-Atlantique, et une convention avec la CAF et l’association Handisup pour la mise en place d’une stratégie d’accueil inclusif.

À la Balinière, Claire Dufoy, professeur de danse, est aussi référente handicap. Elle s’assure que les élèves, quel que soit leur handicap, puissent s’initier à la musique et à la danse, sur des créneaux spécifiques (ouverts également aux valides) ou dans des cours ouverts à tous quand cela est possible.

La médiathèque a une collection pour les « dys » et organise des animations autour du handicap, la Soufflerie rend ses spectacles accessibles, le cinéma Saint-Paul propose une programmation accessible, l’accès au Chronographe est gratuit pour les personnes handicapées et leur accompagnateur…

C’est toute la ville qui accueille sans discrimination.

À noter

Culture, éducation, sport, loisirs : les contacts

Pour bénéficier du soutien de la Ville à l’école et en savoir plus sur les dispositions prises par les structures culturelles, sportives et de loisirs pour l’accueil des enfants à besoins particuliers :

• Contact Ville pour les parents d’enfants à besoins particuliers : inclusion@mairie-reze.fr

• Piscine Victor-Jara : 02 51 89 46 20

• École de musique et de danse La Balinière : 02 51 70 78 20

• Amicale laïque Houssais–Chêne-Creux : 06 33 44 51 21 ou alhcc@orange.fr

• Arpej : handi@arpej-reze.fr

• La Soufflerie : 02 51 70 78 00

• Médiathèque Diderot : 02 40 04 05 37

Inclusion des enfants porteurs de handicap en 2023-2024 :