Crèche à la Trocardière : premières images

Une nouvelle crèche municipale de 60 places ouvrira fin 2026 à la Trocardière. L’architecte a été désigné en janvier. Voici à quoi ressemblera l’équipement.

Seulement 14 % des demandes de places en crèches municipales et associatives sont satisfaites aujourd’hui. Le nouvel équipement à la Trocardière nous permettra de mieux répondre aux besoins des parents.

Isabelle Coirier adjointe enfance-jeunesse

Très attendue, car les places en accueils collectifs pour les 0-3 ans sont très demandées, la crèche sera construite au niveau du parking boulevard JoséArribas. La Ville a retenu le projet de Giet Architecture. « Nous avons choisi la proposition la plus fonctionnelle et la plus sobre en matière de surface et sur le plan énergétique », explique Isabelle Coirier, adjointe enfance-jeunesse.

La crèche pourra accueillir 60 enfants au sein de trois unités. « Des enfants âgés de 3 mois à 3 ans y seront répartis. Chaque unité fonctionnera de manière indépendante avec une salle de vie, trois chambres et un espace repas. »

L’équipement disposera d’une salle de confidentialité qui permettra notamment aux mamans d’allaiter leur enfant, d’une salle de motricité et d’une salle indépendante pour les animations destinées aux assistantes maternelles. « Le projet pédagogique de l’établissement – à construire avec les professionnels – sera tourné vers la nature », insiste Isabelle Coirier. Un grand jardin offrira aux enfants des espaces de jeux et d’exploration. Tout comme la miniforêt qui vient d’être plantée juste à côté.

Point fort du bâtiment : « Sa performance environnementale, supérieure à la réglementation. » Y contribuent : l’utilisation de matériaux biosourcés (bois, terre, paille), l’installation de panneaux photovoltaïques et solaires thermiques, ou encore la mise en place d’une ventilation naturelle pour rafraîchir les locaux l’été.

Démarrage des travaux prévu à l’été 2025.

Esquisse de la future crèche à la Trocardière ©Giet Architecture
Esquisse de la future crèche à la Trocardière ©Giet Architecture

Le projet en chiffres