Conseil métropolitain des 27 et 28 juin 2024 : climat, logements, musées, eNavibus…

Nouveau plan climat, construction de logements, fréquentation des musées métropolitains, mise en service de Navibus électriques, comptes administratifs, … Retrouvez ici les principaux points abordés lors du conseil métropolitain des 27 et 28 juin 2024.

3E PLAN CLIMAT : 98 ACTIONS

Jardiversité

La Métropole a adopté son troisième plan climat pour la période 2024-2030. Élaboré avec les citoyens et les partenaires locaux, il vise la neutralité carbone en 2050, avec une réduction de 46 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Une trajectoire ambitieuse mais nécessaire pour atténuer les effets du changement climatique, adapter le territoire aux évolutions et améliorer la qualité de l’air. Le nouveau plan comporte 98 actions.

Réaction
Le groupe Gauche citoyenne, sociale et écologiste dont font partie les élus rezéens de la majorité municipale s’est exprimé à travers la voix de Thibaut Guiné, conseiller métropolitain et conseiller municipal à Nantes :

« Aujourd’hui, nous avons encore la possibilité d’engager notre territoire dans une logique d’écologie « redistributive ». Nous faisons des choix qui aboutiront à une amélioration des conditions de vie des habitants, et en particulier des plus fragiles, des plus précaires. Ce plan climat est un instrument au service de l’égalité et du climat. »

En savoir plus

RELANCE DE LA CONSTRUCTION : 1 600 LOGEMENTS DÉBLOQUÉS

Carré Daviais

Au conseil métropolitain, les élus ont dressé le bilan du plan d’urgence adopté il y a un an pour relancer la construction de logements. Plus de 1 600 logements ont pu être débloqués, dont 542 logements sociaux, 301 locatifs abordables et 175 en accession abordable. Pour répondre aux besoins toujours plus importants, Nantes Métropole a dévoilé de nouvelles mesures notamment une aide en faveur du logement social ainsi qu’à destination des classes moyennes qui rencontrent des difficultés croissantes.

Réaction

Le groupe Gauche citoyenne, sociale et écologiste dont font partie les élus rezéens de la majorité municipale s’est exprimé à travers la voix de Martine Métayer, conseillère métropolitaine et conseillère municipale à Rezé :

« La crise du logement dépasse notre territoire et nécessite une réponse forte de la part de l’État. […] Nous avons besoin de retrouver des marges de manœuvre. C’est pourquoi nous devons mobiliser les moyens de la Métropole pour maîtriser le foncier, et maîtriser   le renouvellement urbain. C’est ce qui nous permettra de répondre aux besoins des habitants du territoire. »

En savoir plus

COMPTES ADMINISTRATIFS 2023 : POURSUITE DES INVESTISSEMENTS

Tram

Chaque année au mois de juin, le conseil métropolitain présente et vote le compte administratif, c’est-à-dire le bilan des recettes et des dépenses réelles effectuées l’année précédente. L’exercice 2023 démontre un fort niveau d’investissement à hauteur de 425,3 millions d’euros tous budgets confondus, en hausse de 59 millions d’euros par rapport à 2022. La Métropole poursuit ainsi ses grands projets notamment au bénéfice des mobilités et de la transition écologique, et ce malgré les effets de l’inflation. Nantes Métropole affiche également une santé financière globale saine.

Réaction

Le groupe Gauche citoyenne, sociale et écologiste dont font partie les élus rezéens de la majorité municipale s’est exprimé à travers la voix de Marlène Collineau, conseillère métropolitaine et adjointe à Nantes :

« Nous refusons toute distinction d’origine, de genre, sociale, de préférence sexuelle, ethnique confondant l’ensemble des Métropolitains dans le même respect et garantissant, sans discrimination aucune, l’accès à des services publics de qualité dans le domaine des transports, de la santé, du logement. […] Ce compte administratif est l’occasion de montrer que d’autres choix sont possibles, à rebours de ceux qui nous menacent aujourd’hui. Rien, jamais, n’est inéluctable. »

En savoir plus

CINQ NOUVEAUX NAVIBUS ÉLECTRIQUES FIN 2026

Navibus

Nantes Métropole va acquérir puis déployer progressivement, à partir de la fin 2026, une flotte de cinq « eNavibus ». Une décision qui fait suite aux engagements pris lors du Grand débat sur la Loire de développer l’offre de navettes fluviales, tout en respectant l’environnement. Ces navires à propulsion électriques pourront embarquer 150 passagers, contre 95 actuellement.

Réaction

Le groupe Gauche citoyenne, sociale et écologiste dont font partie les élus rezéens de la majorité municipale s’est exprimé à travers la voix d’Anas Kabbaj, conseiller métropolitain et conseiller municipal à Rezé :

« Notre décision confirme l’intérêt et le succès d’une liaison par bateau entre Trentemoult et Chantenay. Il s’agit bien sûr d’un élément important de notre patrimoine, continuateur des Roquios de jadis. Mais surtout, cela vient améliorer l’alternative que constituent les déplacements doux, à pied et à vélo. »

FRÉQUENTATION DES ÉTABLISSEMENTS CULTURELS EN HAUSSE EN 2023

Le Chronographe

Comme en témoigne le bilan présenté aux élus, les établissements culturels métropolitains ont eu le vent en poupe en 2023. Leur fréquentation a même augmenté de plus de 60 % en quatre ans dans les communes de la métropole hors Nantes. À Rezé, le Chronographe a par exemple reçu plus de 20 600 visiteurs en 2023.

Réaction

Le groupe Gauche citoyenne, sociale et écologiste dont font partie les élus rezéens de la majorité municipale s’est exprimé à travers la voix de Pierre Quénéa, vice-président de Nantes Métropole et conseiller municipal à Rezé :

« Ici, nous sommes conscients de ce que la Culture produit de bon, pour chacun et pour nous tous. Elle est invitante, identifie un territoire autant qu’elle nourrit les femmes et les hommes qui le composent. Elle est force de tolérance et de cohésion pour dessiner un avenir qui nécessite de l’invention et de la créativité. »

PÔLE D’ÉCOLOGIE URBAINE : RÉPONSE DE LA MÉTROPOLE À LA SUITE DE LA CONCERTATION

Biodéchets

Dans le cadre de sa politique de transition écologique, Nantes Métropole a décidé de créer un pôle d’écologie urbaine sur la prairie de Mauves à Nantes. Il réunira sur un même site quatre équipements complémentaires : déchèterie, plateforme de valorisation des biodéchets, centre de valorisation et de traitement des déchets, station d’épuration. Fin 2023, ce projet a fait l’objet d’une concertation. En conseil métropolitain, la Métropole y a apporté une réponse argumentée et a réaffirmé ses engagements notamment en matière de dialogue avec les riverains.

Réaction

Le groupe Gauche citoyenne, sociale et écologiste dont font partie les élus rezéens de la majorité municipale s’est exprimé à travers la voix de Pauline Langlois, conseillère métropolitaine et adjointe à Nantes :

« Nous avons fait le choix d’une métropole qui accueille, qui répond à la demande croissante de logements tout en veillant à préserver notre environnement, à redonner toute sa place à la nature dans nos villes et à limiter l’étalement urbain. Afin de soutenir cette ambition, nous devons disposer des infrastructures à même de traiter nos déchets et de garantir la qualité de l’eau. »

En savoir plus

EAU : 744 MILLIONS D’EUROS INVESTIS

Eau

La Métropole a présenté son nouveau schéma directeur des assainissements : un outil de planification à l’horizon 2040 visant à répondre aux besoins à la fois des habitants du territoire, à fiabiliser le service public, et à contribuer à la transition écologique. Au total, 744 millions d’euros seront investis. Le rapport sur le prix et la qualité de l’eau pour l’année 2023 a également été présenté. Au total, 37 973 423 m3 ont été mis en distribution, provenant à 87 % de l’usine de la Roche à Nantes. La consommation est en baisse de 5 % par rapport à 2022. Le rapport fait état d’une bonne qualité et d’un réseau d’eau potable performant.

Réaction

Le groupe Gauche citoyenne, sociale et écologiste dont font partie les élus rezéens de la majorité municipale s’est exprimé à travers la voix de Thibaut Guiné, conseiller métropolitain et conseiller municipal à Nantes :

« Depuis son origine, notre collectivité développe des projets d’ampleur pour assurer l’assainissement, lutter contre les déperditions, mais aussi avec la tarification sociale de l’eau : un prix juste pour quelque chose d’essentiel. Depuis des décennies, nous étudions, planifions, améliorons sans cesse la qualité de notre service public de l’eau en tenant compte de nos besoins, mais aussi des contraintes posées par le réchauffement climatique en cours. Notre approche est celle de la lucidité et du volontarisme politique. »

LE MUSÉUM DE NANTES RESTRUCTURÉ

Le Muséum de Nantes sera réaménagé et agrandi. Après avoir adopté le projet en juin 2023, le conseil métropolitain a désigné l’équipe d’architecte et de scénographe. Objectif : pouvoir accueillir près de 350 000 visiteurs à la réouverture fin 2028-début 2029, contre 190 500 en 2023. Le montant du projet s’élève à 46 millions d’euros.

En savoir plus

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS : SOUTIEN DE LA RÉGION

Panneaux photovoltaïques

Afin d’accélérer la rénovation énergétique des logements, immeubles et bureaux, la Région finance un service public d’accompagnement des particuliers et professionnels piloté par Nantes Métropole (accueil, conseils personnalisés, animations). Cet accompagnement sera renforcé d’ici à la fin 2024 et l’apport financier de la Région valorisé.

Réaction

Le groupe Gauche citoyenne, sociale et écologiste dont font partie les élus rezéens de la majorité municipale s’est exprimé à travers la voix d’Isabelle Leray, conseillère métropolitaine et conseillère municipale à Rezé :

« Nous pouvons nous féliciter du succès rencontré par le dispositif métropolitain « Mon projet rénov » qui affiche un bilan très satisfaisant. […] Nous espérons que, dans le même registre, la plateforme territoriale de la rénovation énergétique contribuera également à accentuer toujours plus cette dynamique, dans l’intérêt de la planète et des habitants de la métropole. »