Fréquenter les centres socioculturels (CSC)

Présentation

Implantés au cœur des quartiers, les centres socioculturels sont des équipements polyvalents au statut associatif, ouverts à tous les habitants, où chacun peut y trouver des activités et des services dans les domaines les plus variés : culture, insertion, loisirs, logement, garde d’enfants, etc.

Chaque centre, parce qu’il est enraciné dans la réalité locale, a son identité propre, mais il fait partie d’un réseau qui souscrit aux valeurs et aux exigences communes de la Charte fédérale. Ce réseau est constitué de près de 1 200 centres sociaux regroupés par 44 fédérations ou regroupements, départementaux ou régionaux, adhérents à la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France (FCSF).

A Rezé, il y a 4 centres socioculturels

  • CSC Château
    11, place Jean-Perrin (arrêt Château-de-Rezé, arrêt Croix-de-Rezé ligne 30, arrêt Méliès ligne 98)
    02 51 70 75 70
    Du lundi au vendredi, de 14h à 18h
  • CSC Jaunais-Blordière
    31, chemin Bleu (arrêt Marterie ou chemin Bleu ligne 97)
    02 28 44 40 00
    Du lundi au vendredi, de 14h à 18h (Permanence jusqu’à 19h le mardi)
  • CSC Loire et Seil
    Maison du Port-au-Blé, 2, rue Véga (arrêt Clos-Bonnet ligne 97)
    02 40 48 01 39
    Mardi de 14h à 18h, mercredi 9h à 12h et de 14h à 18h, jeudi et vendredi de 9h à 12h
  • CSC Ragon
    9, rue du Vivier (arrêt Ragon ligne C4 et 33)
    02 28 25 29 40
    Lundi et mercredi de 9h à 12h et de 14h à 18h, mardi de 14h à 17h30, jeudi de 14h à 18h, vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Démarches

Pour pouvoir participer à ses activités, il faut adhérer au centre.

Infos pratiques : Nos réponses à vos questions


Tout le monde. Sans distinction d’âge, d’appartenance ethnique, religieuse ou culturelle, ni de situation sociale. Il faut cependant adhérer au centre pour pouvoir participer à ses activités.

De tout. Et cela dépend surtout des caractéristiques de son territoire et des aspirations et initiatives des habitants.

Depuis le groupe de scrabble, jusqu’à l’atelier d’insertion qui a généré plusieurs emplois, l’atelier théâtre ou vidéo, l’alphabétisation, les cours de cuisine, l’accès au multimédia, le centre de loisirs sans hébergement, le foyer des jeunes, un atelier de création-couture, un service de proximité, une halte-garderie, la rédaction du journal du quartier, etc.

Ouvert à toute attente et à toute proposition des habitants, le centre socioculturel répond en priorité aux nécessités de la vie quotidienne qui peuvent être prises en charge dans le cadre du voisinage. 


Son conseil d’administration se compose d’habitants et de représentants associatifs et institutionnels.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×