Expressions politiques – Décembre 2020

 

Groupes de la majorité

Le monde d’après : la nécessité de ralentir et l’urgence d’accélérer

Ralentir la densification des métropoles.

Pour vivre ensemble en harmonie, nous devons préserver les espaces naturels, prendre soin de notre environnement et créer des espaces de rencontres aérés. La progression de la pandémie est nettement plus forte dans les zones urbaines que rurales…

Ralentir la mondialisation des échanges commerciaux.

Pour limiter les impacts de l’empreinte carbone sur le climat, favoriser les circuits courts et le commerce de proximité, il est nécessaire de nous responsabiliser. Là encore, les périodes de confinement ont bloqué l’économie mondiale, et révélé l’incapacité de nos sociétés à répondre à nos besoins premiers par l’économie locale et nationale.

Accélérer le développement des instances de dialogue citoyen.

La citoyenneté est au cœur de la relation sociale et du fonctionnement de la république. Les décisions ne peuvent plus être prises verticalement, en l’absence de consultation des parties prenantes. Manifestement, les enseignants, les commerçants, le personnel soignant n’ont pas été écoutés…

Accentuer les efforts de solidarité.

La mixité est au cœur de nos préoccupations. Prendre soin des plus fragiles d’entre nous et favoriser l’accès au sport et à la culture pour tous sont des leviers essentiels à la douceur de vivre.

La crise sanitaire nous amène, encore plus, à repenser l’organisation de notre pays, de nos villes, de nos quartiers. Nous devons engager au plus vite les mutations durables et nécessaires au plus près de nos réalités, dès maintenant. Notre programme propose ces changements profonds.

Le monde d’après se crée aujourd’hui !

Contact : contact@rezecitoyenne.fr
rezecitoyenne.fr

Avec les habitant·es, désenclaver le quartier du Château

Ce quartier concentre de nombreuses problématiques liées à la précarité. Que faire ? Il est urgent de s’emparer des questions sociales (aide à l’accès à l’emploi et mixité sociale) : la situation économique de ceux qui arrivent étant très dégradée. Reposer la question du vivre-ensemble alors que le sentiment d’insécurité persiste. Défendre et promouvoir les commerces et services publics de proximité : des axes qui pourraient être débattus avant une mise en œuvre élaborée avec les habitant·es.

Beaucoup ne viennent pas au CSC, renforçons sa présence sur la place François Mitterrand.

La métamorphose du quartier prévue par la ZAC pourrait aussi redonner espoir aux habitant·es. Mais qui connaît le dossier, approuvé en 2019 par la métropole, qui prévoit de 2023 à 2030 la démolition de 80 logements et la construction de 300 nouveaux ? La nouvelle équipe municipale a annoncé un moratoire : une belle occasion de repenser la densification ! Une « coulée verte » est prévue, mais qui
sait que, pour être un corridor écologique, elle doit être continue et en pleine terre ? Qui, à part quelques experts, a étudié son tracé précis ? Des questions concrètes, qui, vraiment discutées avec les habitant·es, leur donneraient le pouvoir de peser sur leur avenir.

Redonnons confiance à la population dans l’action publique. Commençons dès aujourd’hui par des améliorations tangibles : atténuer le bruit du tram, revoir la carte scolaire, mettre plus de médiateurs, dont un médiateur emploi, et plus de moyens au conseil citoyen en lien avec le CSC.

Contact : contact@rezeagauchetoute.fr
rezeagauchetoute.fr

 

Groupes des minorités

Le temps des solidarités

Cette crise sanitaire sans précédent continue et nous subissons un second confinement. Cette diminution de nos libertés bouleverse nos vies sociales et professionnelles.
Nombreuses sont les personnes qui basculent aujourd’hui dans une grande précarité. Ces drames parfois silencieux, n’en sont que plus dramatiques.

Les élus de notre collectivité se doivent d’être réactifs pour soutenir notre tissu associatif, sportif, culturel, nos entreprises et le commerce de proximité. En fournissant
des masques, en veillant au respect de protocoles sanitaires effi caces, dans les écoles comme partout où l’État ne peut répondre à toutes les urgences, la ville doit protéger les rezéens et rezéennes. Nous soutenons et soutiendrons toutes les actions qui vont dans ce sens.

Notre pays est aussi la cible d’extrémistes de tous bords : des terroristes qui après s’en être pris à des dessinateurs, des journalistes, au public d’un concert de rock ou à des passants, s’en sont pris à un professeur enseignant la liberté d’expression ainsi qu’à des personnes pratiquant leur religion.

La multiplication des menaces environnementales et des atteintes à la sécurité de toutes et de tous exige que nous affirmions l’expression et la défense de la liberté, de
l’égalité et de la fraternité. Notre devoir est d’amplifier les solidarités et de défendre les valeurs de laicité qui nous permettent de vivre ensemble sereinement dans le respect de nos différences.

Contact : yves.mosser@mairie-reze.fr

Soutenir le commerce local

Lors de notre dernière allocution nous avions évoqué la nécessité de créer un service économique au sein de la mairie de Rezé. Service qui serait en mesure d’accompagner les entrepreneurs et porteurs de projets pour s’installer sur la commune de Rezé.

Aujourd’hui, plus que jamais, en vue de la conjoncture actuelle, il nous semble essentiel que la mairie de Rezé répertorie l’ensemble des commerces, artisans et services
de proximité en créant une rubrique en ligne 100 % Rezéenne accessible depuis le site de la mairie www.reze.fr. Une façon de soutenir les boutiques qui font vivre la commune.

Inciter les Rezéens à consommer les services et produits des commerçants de la ville. Nous souhaiterions que l’ensemble des acteurs économiques puissent se faire connaître. Les Rezéens pourront ainsi faire leurs achats et choisir, en ligne, la façon de les
récupérer.

Avec les fêtes qui approchent à grands pas et qui, sans doute, auront un goût bien particulier cette année, nous nous devons d’être porteurs d’initiatives et favoriser le
rapprochement de tous les acteurs :
+ local : favoriser l’activité économique de la ville et participer au maintien des boutiques et des emplois
+ responsable : favoriser les circuits courts et limiter l’impact environnemental lié à l’acheminement des produits
+ humain : consommer mieux et autrement en conservant une relation humaine de proximité.

Merci de votre attention.

en-marche.fr/comites/en-marche-reze