ZAC Trois-Moulins

Immeubles des Trois-Moulins : rues Aristide-Briand, des Déportés et Jules-Lainé

Au croisement de trois quartiers (La Blordière, La Houssais et Pont-Rousseau), les Trois-Moulins bénéficient d’une situation centrale dans Rezé. Ils représentent à la fois un pôle d’animation et un axe de circulation important du centre-ville de Nantes vers le sud de la métropole. En raison de son intérêt, ce secteur a fait l’objet d’une démarche de création de ZAC et les bâtiments existants ont été achetés par la Métropole.

Aucun projet n’étant prévu avant 5 ou 10 ans, la Ville a proposé aux habitants et usagers du secteur de réfléchir à des propositions d’aménagements provisoires pour cet espace.

La démolition des bâtiments à l’angle des rues des Déportés, Aristide-Briand et du Chêne-Creux est programmée pour fin 2020. Une concertation avec les habitants pour discuter des aménagements provisoires de l’espace libéré a été réalisée en 2019.

Les étapes de concertation

  • 8/10/2019 : définition des clôtures et des actions prioritaires.
  • 10/09/2019 : balade sur site.
  • 3/07/2019 : 2è atelier sur les attentes avec un public élargi (plus de 50 participants).
  • 5/06/2019 : 1er ateliers : quelles attentes/idées/enjeux pour ce site ?
  • 26/03/2019 : réunion publique de présentation des démolitions et du souhait de la Ville de travailler avec les habitants le devenir du site.

Une nouvelle réunion publique sera organisée dès que le calendrier des démolitions sera précisé.

Le jardin des Trois-Moulins accueille déjà des jardins familiaux, un jardin collectif et des tables de pique-nique.

Propositions issues de la concertation sur la aménagements provisoires

Les habitants du quartier se sont accordés sur l’enjeu de faire de cet espace un lieu « où tout le monde y trouve son compte » : enfants, jeunes, parents, seniors… Ils souhaitent un site accessible, permettant cependant de préserver l’intimité des jardiniers des parcelles et proposant des espaces de calme, isolés des bruits de la route. Au regard des démolitions à venir et de la difficulté de se projeter dans les nouveaux espaces qui seront ouverts, les participants se sont également accordés sur le nécessité de « prendre le temps nécessaire » pour construire le projet.

Ce souhait d’ « un espace protégé mais ouvert » a conduit les participants à proposer une ouverture graduée du site avec :

  • des espaces réservés aux usagers (les parcelles de jardins ouvriers),
  • des espaces protégés, calmes, propices au repos et sécurisés par rapport à la route,
  • des espaces semi-ouverts, visibles de la route (ils donnent envie de venir mais restent un peu protégés de la route),
  • des espaces très ouverts, plutôt en bord de parcelle. Visibles, ils peuvent accueillir des activités en lien direct avec la rue (marchés), des expérimentations (fresques, …)

En termes de priorisation, les membres de l’atelier se sont accordés sur la nécessité de commencer par :

  • la protection des jardins ouvriers : clôture et renfort de leur intimité (plantations). Crainte d’un risque de vols accrus en raison de l’ouverture du site,
  • l’aménagement du jardinet clos entre les murs existants à l’est du site,
  • le développement des lieux de vie existants (cabanon utilisé par les jardiniers de l’espace collectif à conforter).

Concernant le fond de parcelle (espace en limite de copropriété au nord-ouest du site), si un consensus semble se dégager autour du principe d’un amphithéâtre de verdure, son utilisation pour des animations (musique, théâtre, lectures…) fait débat. Risque de nuisances auprès des habitants de la copropriété évoquée. La nécessité de créer des liens avec la copropriété est par ailleurs un enjeu qui a été plusieurs fois soulevé.

Les grandes lignes du projet

Les nouveaux aménagements doivent améliorer le quotidien des habitants et renforcer l’attractivité du quartier. Ils permettront également la création d’un maillage de transports en commun plus étendu (plus de dessertes), tranquille et sécurisé.

  • Nantes Métropole
  • Fouquet Architecture Urbanisme (Bureau d’études en charge de l’opération)