Le Marché d’intérêt national (MIN)

Premier de province et deuxième de France, le Marché d’intérêt national (MIN) s’implantera dans le parc d’activités Océane nord en début 2019. A proximité, un nouveau pôle rassemblera des activités liées à la filière agroalimentaire d’envergure régionale.

20 hectares aménagés, dont sept de bâtiments aux grandes parois vitrées, des dizaines de quais d’embarquement, 31 000 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture… Le Marché d’intérêt national (MIN)  regroupera plus de 62 entreprises, 80 commerces ambulants et pour démarrer 32 producteurs locaux (grossistes en fruits et légumes, fleurs, produits de la mer, viande, crèmerie, épicerie…).

Nouveautés

  • Des locaux avec réseaux de froid et chaleur partagés.
  • Une citerne de récupération d’eau de pluie de 6 000 m3 en sous-sol.
  • Un centre de tri de déchets.
  • Une centrale photovoltaïque, la plus puissante installation solaire du Grand Ouest.

« MIN à Watt ». Le toit accueillera des panneaux photovoltaïques (3 000 m2) financés et gérés par les citoyens.L’investissement se fera via la société citoyenne CoWatt : 100 €, complétés par 200 € d’emprunt. Cet investissement citoyen est ouvert jusqu’à fin octobre 2018, avec un objectif de 120 000 €. la campagne sera lancée le 26 septembre à 19h au Solilab.

Les grandes lignes du projet

  • un nouveau pôle économique et logistique dans la métropole,
  • une meilleure synergie entre les entreprises,
  • une mutualisation des services et une réduction des coûts,
  • une dynamique de filière associant le pôle innovation de la Géraudière et le pôle productif et commercial d’Océane.
  • coût prévisionnel :
    • programme MIN : 148 224 000 € TTC,
    • Financement : Nantes Métropole.
    • Soutien de l’Etat : 9 500 000 € dans le cadre de la signature d’un pacte métropolitain d’innovation.

55 hectares dédiés à la filière alimentaire. Regroupement métropolitain d’activités locales et régionales :

  • entreprises de production et de transformation,
  • entreprises de logistique et de transport.

L’agroalimentaire est le premier secteur industriel de la région Pays de la Loire. Le pôle accueillera 2 000 salariés à la fin de la commercialisation sur le parc d’activités (le Min actuel en compte plus de 1 000).

Fin 2017, Nantes Métropole a entrepris des travaux pour améliorer les accès au périphérique et assurer une meilleure desserte.

A consulter : Aménagement de la Porte de Rezé.

En chiffres

  • 19,4 ha de terrain
  • 70 000 m2 bâtis
  • 2 000 emplois à terme avec le pôle agroalimentaire qui se construit autour

Calendrier prévisionnel

  • Début 2019 : transfert des opérateurs
  • Fin 2018 : livraison du MIN
  • 2017/2018 : travaux
  • Automne 2016 : lancement consultation des entreprises
  • Eté 2016 : travaux préalables
  • Mars/Avril 2016 : concertation préalable et dépôt du dossier de permis de construire
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×