Îlot Lamour-les Forges

Situés au cœur de Pont-Rousseau, les quatre hectares de l’îlot Lamour-les Forges présentent l’opportunité de développer l’offre de logements et services tout en préservant et en valorisant les richesses de ce faubourg. La Ville travaille sur ce projet en l’abordant comme un « laboratoire urbain ».

Sa situation géographique, en plein centre de la métropole, rend ce faubourg au cœur vert particulièrement attractif. Pour encadrer l’évolution de ce site, la Ville de Rezé a produit une étude urbaine traduite dans le Plan local d’urbanisme en 2013.

A l’arrivée des premiers permis de construire, les habitants ont manifesté leurs craintes sur le devenir de ce quartier. En 2015, la Ville a mis en place des ateliers participatifs avec pour objectif la réalisation d’un plan-guide conciliant les intérêts des riverains, des promoteurs, des futurs habitants et de la collectivité.

Enjeux majeurs :

  • développer une offre d’habitat diversifié dans un secteur bien desservi par les transports en commun,
  • revitaliser la place Sémard en s’appuyant sur une architecture de qualité,
  • conforter et revitaliser les commerces de la rue Jean-Jaurès,
  • tirer parti des ressources naturelles en mettant en valeur des éléments paysagers et patrimoniaux,
  • préserver le réseau de venelles pour assurer une fluidité piétonne et diminuer la place de la voiture.

Les grandes lignes du projet

  • 300 logements sur 20 000 m2 dont 30% de logements sociaux et 25% de logements abordables.
  • Les constructions seront réalisables qu’après réaménagement des espaces publics.  Avec participation financière des constructeurs (Projet urbain partenarial ).

Le foncier organisé autour de courées et maîtrisé par la Ville le long de rue Jean-Jaurès a été retenu pour une opération d’habitat participatif. Ce mode de conception représente une déclinaison logique des ambitions de qualité de vie, de qualité architecturale et de mixité sociale soulignées au cours des ateliers.
  • proposition du plan-guide d’aménagement : juillet 2016,
  • synthèse des grandes orientations : février 2016,
  • Présentation des enjeux et du projet d’aménagement, diagnostic en marchant et ateliers d’urbanisme : avril à septembre 2015.

En chiffres

30% de logements sociaux

Calendrier prévisionnel

  • 2017 : approfondissement des études hydrauliques, étapes préalables au projet d’aménagement d’espace public et travail sur la démarche d’habitat collectif
  • 2015 : création du Projet urbain partenarial (PUP) et ateliers d’urbanisme
  • 2013 : création d’une orientation d’aménagement au PLU

 

 

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×