Soufflerie : des Rencontres pour découvrir, comprendre et agir

Architecture, littérature, danse, gastronomie… La Soufflerie (établissement public de coopération culturelle) élargit son cycle de conférences à des domaines aussi divers que variés avec un mot d’ordre commun : le partage de connaissances. Mardi 17 décembre : rendez-vous avec Tristan Garcia et sa vision de l’appropriation culturelle

Les Rencontres : c'est quoi ?

Le principe des Rencontres de la Soufflerie : une discussion d’une heure avec un intervenant sur un sujet culturel, philosophique, architectural,…Et l’occasion d’en apprendre davantage.

Des interventions éclairantes. Mais aussi abordables : 5€ la rencontre, 21€ les sept rencontres, entrée gratuite pour les moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, Rezéens relevant d’un quotient familial 1,2,3 et personnes en situation de handicap.

Saison 2019-2020

Au programme cette année, on retrouvera la spécialiste en histoire de l’art, Louise Robin, pour des conférences sur l’architecture balnéaire (21 janvier et 11 février). Mardi 10 mars, il sera question de réalisme capitaliste. Suivront une conférence au titre engageant « Muscadet, tu me plais ! » (mardi 7 avril) et un échange entre l’auteur et interprète, Dominique A, la musicienne  et écrivaine, Blandine Rinkel et Florian Caschera (membre du groupe Arlt) autour des liens entre littérature et chanson (mardi 5 mai).

RENCONTRE DU 17 DECEMBRE : A QUI APPARTIENT UNE CULTURE ?

Pourquoi parle-t-on d’exploitation, de spoliation lorsque des éléments culturels produits par les membres d’une culture jugée « dominée » sont utilisés par les membres d’une culture jugée « dominante » ?

L’appropriation culturelle suscite depuis quelques années de nombreuses polémiques et controverses et la frontière est souvent mince entre l’inspiration (ou même une volonté d’honorer une certaine culture) et l’appropriation offensante.

En revenant sur des exemples récents (les coiffes amérindiennes portées par des mannequins lors d’un défilé d’une grande marque de lingerie, l’absence de comédiens autochtones dans une pièce traitant de l’histoire du Canada), le philosophe, romancier et critique Tristan Garcia montre à quel point le sujet de l’appropriation culturelle est sensible aujourd’hui.

Rendez-vous à 19h à l’Auditorium pour cet échange entre un artiste et son public qui s’inscrit dans le cadre des Rencontres proposées par la Soufflerie.

Réserver sa place