Rezé : 72 % des rues à 30 km/h

Les élus ont adopté, jeudi 31 mai, en conseil municipal le passage de 72 % de la voirie municipale à 30 km/h. Une des propositions formulées par la conférence citoyenne sur « La ville à 30 km/h ».

La ville rend son avis

Préconisée par les membres de la conférence citoyenne, la limitation de la vitesse à 30km/h a été adoptée par la municipalité pour 72 % des rues de la commune. Avec mise en place systématique de la priorité à droite.

Rezé ne franchit pas le cap d’une réduction de la vitesse généralisée : le 50km/h est maintenu sur les grands axes et la plupart des voies utilisées par les transports en commun.

Pour une ville apaisée

Pour apaiser la ville, réduire la vitesse des véhicules ne suffit pas. Selon les membres de la conférence citoyenne : « La ville à 30km/k est un déclencheur permettant de tendre vers une autre façon de vivre la ville. On a parlé de saut générationnel, d’éducation des plus jeunes, bref de changer lentement de culture, celle de la vitesse mais surtout, d’une façon plus globale, celle de la mobilité et du partage de l’espace public ».

La décision municipale s’inscrit dans celle de la Métropole de développer la ville apaisée. L’avis de la conférence citoyenne et la réponse de la Ville de Rezé seront intégrés au projet de Plan de déplacements urbains (PDU). Celui-ci sera voté fin 2018.

Sensibiliser plutôt que contraindre

Côté conducteurs, il faudra s’habituer à lever le pied. D’autant que les vitesses actuelles ne sont déjà pas toujours respectées. Sur ce sujet, l’avis de la conférence citoyenne préconise dans un premier temps la sensibilisation plutôt que la verbalisation. Exemples : trois nouveaux radars pédagogiques ont été installés dans les rues du Château-de-Rezé, des Hucasseries et du Moulin-à-l’huile. Demain, six pourraient être installés dans la commune.

Les premières zones 30 sont apparues à Rezé en 1995. L’adoption des préconisations de la conférence citoyenne permet de passer de 41 % à 72 % de la voirie à 30 km/h.

La conférence citoyenne était dans sa majeure partie favorable à une baisse significative de la vitesse sur tous les axes. Mais les résultats du questionnaire adressé aux habitants l’ont incitée à modérer ses préconisations. 

Dominique Raimbourg, président de la conférence citoyenne

Le plan d’actions

Dès l’automne, la cartographie des rues à 30 sera étudiée avec un chiffrage des aménagements. En 2019, les premiers aménagements devraient voir le jour.

Automne 2018
Etude de la cartographie
2018 et suivantes
Mise en place d’un comité de suivi et de conseil
Fin 2018
Adoption du nouveau Plan de déplacements urbains (PDU)
La mise en place de radars pédagogiques comme outil de sensibilisation.

Innovation rezéenne

La Ville de Rezé est la seule commune française à avoir confié à ses habitants l’organisation d’un débat public sur la réduction de la vitesse en ville. Un exercice citoyen au caractère innovant. Rezé expérimentait pour la troisième fois son dispositif de conférence citoyenne. La première avait mobilisé les Rezéens sur les rythmes scolaires et la deuxième sur l’intégration des migrants européens dans la cité.

Particularité ? Confier à un groupe d’habitants le soin de donner un avis collectif sur un enjeu d’intérêt général. Leur expertise étant complémentaire à celles des élus et des services municipaux.

Le débat public en chiffres

  • 15 membres pour la conférence
  • 9 séances de travail
  • 8 auditions : techniciens de la SEMITAN (Société d’économie mixte des transports en commun de l’agglomération nantaise), de la Métropole, de la Ville, délégués d’associations militant pour la ville apaisée ou défendant les intérêts des automobilistes, une chercheuse du CNRS
  • 1 535 questionnaires collectés
  • Une balade urbaine
  • 2 ateliers citoyens réunissant plus de 150 personnes
Vidéo

Ville à 30 km/h : ouverture du débat citoyen

Faut-il généraliser la limitation de vitesse à 30 km/h à Rezé ? La question est posée, le débat citoyen lancé. Ce mercredi 11 octobre, le premier débat public a eu lieu à l’hôtel de ville. De nombreux habitants ont participé aux discussions.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×