Le quartier Rezé-Hôtel de ville se transforme

La transformation du secteur situé face à la mairie est lancée. Les travaux démarrent en ce début d’année. Les premières constructions sortiront de terre en 2019.

 

C'est parti !

Du fait des travaux de démolition, à partir du lundi 28 mai et jusqu’à la fin du mois de juin, l’avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny est en sens unique sud-nord (descendant vers Atout-Sud). En venant de la route de Pornic, les automobilistes doivent faire un détour par la rue André-Malraux. Les bus empruntent également un itinéraire de déviation.

Fin mai, les démolitions ont débuté par la maison des syndicats. Elles se poursuivent courant juin avec les bâtiments municipaux, situés derrière l’hôtel Grignon-Dumoulin, le bâtiment Monnier puis le Café des sports. Une partie du parking Saint-Lupien sera fermée au public jusqu’à la fin de la dernière tranche des fouilles archéologiques (courant 2019).

Dans les cartons depuis dix ans, le réaménagement du vieux bourg de Rezé va prendre forme en 2018. Le chantier s’est ouvert en janvier avec les travaux de préparation. Un projet ambitieux qui va complètement modifier l’image du quartier.

Les immeubles délabrés devant l’hôtel de ville laisseront place à de nouvelles constructions et à des espaces publics entièrement réaménagés. Le projet de réaménagement a été confié au promoteur Bâti-Nantes. L’architecte en charge du projet est l’agence In Situ Architecture Environnement.

Logements, commerces…

D’ici 2023, le quartier va gagner environ 300 habitants. Ils s’installeront dans les 181 logements construits en lieu et place des bâtiments démolis à partir du 2e trimestre 2018. « Ce vieux bâti du bourg a peu d’intérêt d’un point de vue architectural, précise Yann Vince, adjoint au maire chargé de l’architecture et des constructions. Excepté l’hôtel Grignon-Dumoulin qui sera conservé.» Parmi les nouveaux logements : 20 % d’habitat social dont une partie dédiée aux seniors. Les autres seront accessibles à la propriété. Trois bâtiments se dresseront face à l’hôtel de ville. « Avec des hauteurs différentes, explique Yann Vince, pour obtenir un ensemble bâti cohérent au sein du quartier. » Les commerces actuels occuperont les rez-de-chaussée adaptés aux personnes à mobilité réduite.

… et du vert

Autres aménagements prévus : la création d’une grande place devant la mairie, d’un parking  à étages et d’espaces verts autour des immeubles. L’ancien jardin du presbytère sera ouvert au public en 2019. L’avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny connaîtra, elle aussi, un lifting. La voie sera élargie pour permettre à tous de circuler en sécurité et pourrait accueillir, d’ici quelques années, un chronobus .

Commerces ouverts pendant les travaux

Au quotidien, qu’est-ce qui va changer avec les travaux ? « Les perturbations seront limitées , ajoute l’élu. La circulation ne sera pas coupée dans l’avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, simplement réduite à une voie de façon ponctuelle. Quand ? Le chantier se divise en deux phases pour gêner le moins possible les commerces qui resteront ouverts pendant toute la durée des travaux. Des places de stationnement seront dédiées à la clientèle . »

Mai - Juin 2018
Les démolitions ont débuté par la maison des syndicats. Elles se poursuivent, courant juin, avec les bâtiments municipaux, situés derrière l'hôtel Grignon-Dumoulin, le bâtiment Monnier puis le Café des sports
2018 - 2019
Diagnostic et fouilles archéologiques
2019 - 2021
Construction de logements
2021
Dernières démolitions, diagnostic et fouilles archéologiques
2022 - 2023
Dernières constructions à la place des bâtiments démolis en 2021 (logements)
Panorama Photos

Les travaux en images

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×