Prochain conseil municipal : un plan d’action pour protéger les enfants

Le maire prend la décision de reporter la séance de conseil municipal au lundi 8 avril. Y sera proposé un plan d’action de prévention des faits d’atteinte à l’intégrité physique ou morale des mineurs.

Le maire de la Ville de Rezé, Gérard Allard, a proposé aux élus de reporter la tenue du conseil municipal d’une semaine.

Dans une lettre adressée aux élus du conseil, il déclare :

« L’affaire de l’animateur périscolaire mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans dans une école de Rezé a suscité une vive émotion bien compréhensible. Nous devons apporter des réponses concrètes aux questions légitimes qui se sont posées :

  • Cette affaire justifie que nous élaborions un Plan d’action municipale de prévention des faits d’atteinte à l’intégrité physique ou morale des mineurs dans l’ensemble des secteurs d’activité de la Ville de Rezé.
  • Le vote du budget est une étape essentielle de la vie de la collectivité, mais aujourd’hui, la priorité consiste à garantir que les faits qui se sont produits il y a quelques semaines ne puissent se reproduire. D’où la volonté sans nulle doute partagée par nous tous élus d’adopter ce plan d’action pour renforcer les dispositifs existants.
  • Par ailleurs, la préfecture ayant acté la démission de Christine Coutant, il est essentiel compte tenu des circonstances de désigner un nouvel élu à l’éducation, ce qui n’était pas possible ce soir. »

C’est pourquoi, le maire a proposé à l’ensemble des élus de reporter la séance de conseil prévue ce 29 mars au lundi 8 avril prochain « afin de nous donner le délai nécessaire à l’élaboration de la délibération qui proposera les objectifs, les premières mesures, le calendrier et la méthode d’élaboration du plan d’action ».

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×