MIN : le chantier avance à grands pas

Le futur Marché d’intérêt national (MIN) est en cours de construction au sud de Rezé, dans le parc d’activités Océane Nord. Un projet d’envergure qui mobilise actuellement 120 entreprises.

CHANTIER HORS NORMES

« C’est un chantier exceptionnel. » La présidente de Nantes Métropole, Johanna Rolland, l’a rappelé mardi 19 juin, lors d’une visite sur le futur MIN. La taille du bâtiment principal, dédié aux fruits et légumes, en témoigne : 350 mètres de long par 130 mètres de large. Plus long que la Tour Eiffel ou le Queen Mary 2. De quoi impressionner tout comme le nombre d’heures nécessaires pour construire le nouvel équipement : un million. Dont 34 000 seront dédiées à l’insertion. « Le MIN est un projet au service de l’emploi, ajoute l’élue. À l’heure actuelle, 120 entreprises, essentiellement locales, sont à pied d’œuvre sur le chantier. »

 

LE MIN LE PLUS MODERNE DE FRANCE

« Le futur MIN est un concentré des dispositifs les plus efficaces en termes de performance environnementale et de production d’énergie », souligne la présidente de Nantes Métropole. La toiture de l’équipement est en ce moment recouverte de 31 000 m² de panneaux photovoltaïques. Ils pourront produire l’équivalent de la consommation de 2 388 foyers. Du jamais vu dans le Grand Ouest. Tout l’éclairage du site sera assuré par des ampoules LED. Si le futur MIN est beaucoup moins consommateur en énergie, il est aussi moins gourmand en espaces. « Le stockage des eaux pluviales se fera en sous-sol, précise Laurent Jacquet, chef de projet à Nantes Métropole. Un parking de 200 places pour les salariés a été construit sous le bâtiment. »

Les élus métropolitains étaient en visite sur le chantier du futur MIN à Rezé le 19 juin 2018.

CHANTIER SUR MESURE

Dans le bâtiment principal, les box ont été réalisés sur mesure. « Chaque mètre carré a été conçu avec les entreprises qui viendront s’y installer, indique Erik Giudice, l’architecte. Pour répondre au maximum à leurs attentes. » Chaque opérateur pourra également régler la température de son box, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Le Secours populaire aura aussi son espace aménagé sur mesure pour offrir de meilleures conditions de travail aux bénévoles. L’association collecte chaque année 270 tonnes d’invendus auprès des grossistes.

 

 

CALENDRIER TENU

Tous les bâtiments sont presque sortis de terre. Le dernier – celui abritant la station de lavage – ne devrait plus tarder. Dans la halle dédiée aux fruits et légumes, c’est même presque l’heure des finitions : les aménagements intérieurs touchent à leur fin. « 22 000 m² de dallage béton clair sont coulés en ce moment », précise Laurent Jacquet. Le chantier sera terminé fin 2018. « Le calendrier est respecté, souligne Johanna Rolland. Et ce, malgré les aléas climatiques des dernières semaines. Les entreprises ne ménagent pas leur énergie. » Le futur MIN ouvrira début 2019, une fois les fêtes de fin d’année passées.

Le MIN est un projet central pour renforcer la dynamique économique métropolitaine et développer une industrie agroalimentaire innovante et compétitive. Il participe au rééquilibrage des emplois entre le nord et le sud de la métropole.

Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole

CHIFFRES CLÉS

LE MIN
62 entreprises, 80 commerces ambulants, 32 producteurs vendeurs
+ de 1 000 emplois

20 hectares
65 000 m² de bâtiments construits
31 000 m² de panneaux photovoltaïques
120 entreprises sur le chantier
1 million d’heures pour construire le nouveau MIN

 

Décembre 2018 :
livraison du MIN
Janvier/Février 2019 :
emménagement des entreprises

LE MIN AU CŒUR DU PÔLE AGROALIMENTAIRE

Le MIN sera la pièce maîtresse du pôle agroalimentaire. Un site de 55 hectares qui se construit tout autour. Des dizaines d’entreprises issues de la filière agroalimentaire réalisant de la vente en gros s’y installent progressivement. Parmi eux : un fabricant de préparations en poudre bio, une mûrisserie très innovante de bananes, des grossistes poissonniers, des experts en froid et climatisation industrielle… À terme, 2 000 emplois seront générés par le pôle agroalimentaire.

LA PORTE DE REZÉ RÉAMÉNAGÉE

L’arrivée du MIN s’accompagne d’importants travaux au niveau de la Porte de Rezé. Deux ronds-points sont en cours de création. Une nouvelle passerelle réservée aux piétons et cyclistes a été posée le long du pont en avril. L’aménagement d’une voie centrale, dédiée au Chronobus, avance. De nouvelles bretelles se mettent en place. Le chantier s’achèvera fin 2018, en même temps que la livraison du MIN.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×