Migrants : appel aux dons de mobilier

Pour faciliter l’installation de 20 jeunes migrants dans des logements mis à disposition de façon temporaire par la Ville, deux associations lancent un appel aux dons. Réfrigérateurs, appareils de cuisson, machines à laver, casseroles, couettes, fauteuils sont notamment les bienvenus.

20 PLACES D’HÉBERGEMENT D’URGENCE

En décembre dernier, la Ville a créé 20 places d’hébergement d’urgence pour accueillir des jeunes migrants orientés par les associations rezéennes SMIR (Soutien aux migrants isolés de Rezé) et Diyen Latigé. L’objectif : permettre à des mineurs ou jeunes majeurs en attente de régularisation, non éligibles aux accueils d’urgence financés par l’État et le Département, d’avoir accès à un logement temporaire.

APPEL AUX DONS

Vingt jeunes emménageront dans ces hébergements temporaires durant les vacances d’avril. Avant leur installation, un appel aux dons de mobilier, d’électroménager et de linge de maison est lancé par les associations SMIR et Diyen Latigé afin d’équiper les logements. Sont notamment recherchés : réfrigérateurs, appareils de cuisson (gazinières et plaques), machines à laver, fauteuils, poêles, faitouts, casseroles, bouilloires, couettes, housses de couette, draps une personne, taies d’oreiller.

Les dons sont à déposer vendredi 5 avril entre 14h et 19h face au 66/68 rue Emile-Zola.
Renseignements : soutienmineursisoles.reze@laposte.net ; diyen.latige@gmail.com
Tous les dimanches midis, un repas est préparé pour des jeunes migrants par les bénévoles de l'association SMIR (Soutien aux migrants isolés de Rezé) à la Maison des Isles.

UN PLAN D’ACTIONS POUR LES MIGRANTS

La création de 20 places d’hébergement d’urgence fait partie d’un plan d’actions voté par la Ville en décembre 2018 pour venir en aide aux jeunes migrants isolés.

Rezé s’est également engagée à verser des subventions à deux associations. La première, SMIR (Soutien aux migrants isolés de Rezé), a reçu 2 000 euros pour fournir une aide alimentaire, des vêtements et un titre de transport aux jeunes migrants. La deuxième, Diyen Latigé, s’est vu octroyer 2 800 euros pour organiser des événements dont les fonds servent à la scolarisation des jeunes.

La Ville aide aussi ces jeunes à avoir accès à un établissement scolaire, aux sports, à la culture, ou encore aux soins. Elle a engagé des discussions avec des partenaires : l’Éducation nationale, notamment, pour permettre aux jeunes d’intégrer un lycée public, ou encore l’association Supportterre pour pouvoir pratiquer le foot en club.

Des services fournis par la Ville sont par ailleurs ouverts aux jeunes migrants. Parmi eux : l’abonnement à la médiathèque, les activités du service jeunesses, l’accompagnement social. Comme l’an passé, Rezé accueillera par ailleurs deux jeunes migrants en stage dans les services municipaux en 2019.

En savoir plus sur le plan d’actions migrants

L'association Diyen Latigé organise des événements pour récolter de l'argent pour la scolarisation des jeunes exilés.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×