Médiathèque : un semestre riche, varié et ludique

Expositions, rencontres, prix littéraires, jeux, musique, la médiathèque multiplie les temps et les formats en direction de ses différents publics. Et démarre le semestre avec Tropink, une installation immersive végétale et musicale.

Après une première partie de saison bouclée en beauté par la Nuit de la lecture samedi 20 janvier 2024, la médiathèque Diderot déploie une programmation riche et animée jusqu’à l’été.

Un premier temps fort sera proposé dès le 17 février, et jusqu’au 2 mars, avec l’installation immersive Tropink du collectif Ayekan. Invitation à la sieste ou à la contemplation, à partir de 18 mois, cet univers mêle le végétal et des créations numériques et musicales.

À noter qu’Ayekan, en partenariat avec la Balinière, l’école municipale de musique et de danse, proposera des stages d’initiation musicale à des enfants scolarisés en maternelle, pendant les vacances, du 26 au 28 février.

Une exposition atelier avec Claire Dé

Un autre événement sera destiné aux enfants, et plus particulièrement aux tout-petits, autour de l’univers coloré de Claire Dé, illustratrice, photographe et plasticienne.

Du 15 mai au 15 juin se tiendra à la médiathèque une exposition déclinée de son album « Qui veut jouer avec moi ? ».

Une expo-atelier où les enfants dès l’âge de 2 ans pourront mettre les mains pour composer eux-mêmes de drôles de paysages-sculptures.

Apéros et débats

Rendez-vous réguliers consacrés à la littérature, aux arts et à l’actualité, les apéros de Diderot ont trouvé leur public.

Ils s’ouvriront vendredi 15 mars à la poésie via une rencontre avec la jeune collection L’Iconopop, qui bouscule les codes, et deux de ses autrices, Coline Pierré et Julia Kerninon. Samedi 13 avril à 19h, Julie et Daphné Guillot raconteront leur dur chemin vers la PMA (procréation médicalement assistée).Une exposition autour de leur bande-dessinée « S’il suffisait qu’on s’aime » sera proposée du 9 au 27 avril. De telles rencontres illustrent, aux yeux d’Hugues Brianceau, adjoint à la maire en charge de la culture, ce qu’est la médiathèque : « Un lieu de vie, d’échanges, de débats, où l’on peut aborder des sujets de société ».

Musique, jeux et prix littéraires

Au total plus de 40 rendez-vous sont à découvrir de février à juillet. Il y en aura donc pour tous les goûts et tous les âges :

Animé par Denis, un Rezéen passionné, le Café musique revient tous les mois.

Les adolescents pourront élire leur roman préféré pour le prix Tapage et les 0-3 ans auront également leur prix littéraire, Babilire, avec une sélection de quatre albums lus par les bibliothécaires en mars.

Initiés à la dernière rentrée, les ateliers numériques La bidouille se poursuivent tandis que plusieurs temps forts autour du jeu dans toute sa diversité sont programmés, notamment durant les vacances scolaires.

Du 6 au 8 mars, les enfants à partir de six ans sont invités à construire une ville du futur en Lego®.

À noter enfin que la médiathèque va multiplier dès le printemps prochain ses sorties hors les murs avec sa Bibliambule, un vélo triporteur aménagé qui se déploie en îlot de hamacs pour proposer sur l’espace public des temps de lecture et de jeu.

Vidéo

3 questions à

Hugues Brianceau, adjoint à la maire en charge de la culture