Lieux conviviaux à Rezé : donnez votre avis

Vous avez repéré un endroit qui pourrait accueillir un banc ? Vous trouvez qu’il manque une table de pique-nique dans un parc ? Vous avez envie d’un barbecue dans un square de votre quartier ? Venez en discuter avec les membres des Comités grands quartiers. Dès janvier, ils se réuniront pour choisir les lieux et le mobilier qui sera installé dans l’espace public. Les inscriptions à ces ateliers sont ouvertes jusqu’au 15 janvier.

Nous avons apporté une réponse à chaque proposition ou questionnement des habitants. Une enveloppe conséquente de 25 000 euros leur a été remise pour créer de nouveaux lieux de convivialité. Ils ont désormais les cartes en main. Et la possibilité de suivre un projet du début à la fin.

Véronique Charbonnier, adjointe du quartier La Houssais/Ragon

Participez au choix des sites

Il manque des espaces de convivialité à Rezé. C’est l’un des constats faits par les trois Comités grands quartiers mis en place en 2017. Message entendu par la Ville. En novembre dernier, les élus ont attribué 25 000 euros à chaque Comité grand quartier pour installer des tables de pique-nique, des bancs, des transats et des barbecues.

Les habitants, qui sont membres de cette instance, ont jusqu’à fin mars, pour identifier les lieux et choisir dans le catalogue les équipements souhaités.

Tous les Rezéens peuvent participer. Ils doivent pour cela s’inscrire à l’un des trois ateliers avant le 15 janvier.

Consulter la fiche de présentation de l’atelier « Lieux de convivialité La Blordière/Pont-Rousseau »

Consulter la fiche de présentation de l’atelier « Lieux de convivialité La Houssais/Ragon »

Consulter la fiche de présentation de l’atelier « Lieux de convivialité Château/Rezé-Hôtel de ville/Trentemoult-les Isles »

C’est bien de pouvoir choisir

« On ne s’attendait pas à cette annonce !, raconte Christian, membre du Comité grand quartier La Blordière/Pont-Rousseau. La Ville nous donne les moyens financiers de faire des choses. » Satisfaction partagée par Yveline, membre du Comité grand quartier Château/Rezé-Hôtel de ville/Trentemoult-Les Isles. « C’est bien de laisser les gens choisir. Cela nous permet aussi de nous rendre compte du coût d’un banc par exemple*. » Et Christian d’ajouter : « Les habitants sont les bienvenus pour réfléchir avec nous. Plus nous serons nombreux à participer, plus ces espaces correspondront aux besoins des Rezéens. »

Parmi les sites déjà repérés : les Bourderies (quartier Rezé-Hôtel de ville), le parc de la Grève (Trentemoult) ou encore le chemin Bleu (La Blordière). Sur ce dernier, les membres souhaitent aussi remettre en service la base nautique ou organiser des événements. Les discussions sont lancées.

En mettant en place des comités à l’échelle des grands quartiers, nous souhaitions donner la possibilité aux habitants d’échanger sur des sujets transversaux. Ils se sont rendu compte qu’ils avaient des problématiques communes. Chacun est allé voir ce qu’il se passait dans le quartier voisin.

Dominique Poirout, adjointe du quartier Château/ Rezé-Hôtel de ville/Trentemoult-Les Isles
25 000 euros. C’est l’enveloppe accordée par la Ville à chaque Comité grand quartier pour créer des lieux de convivialité dans l’espace public.

Des promenades aménagées

La création d’espaces de convivialité était une priorité, mais pas la seule. D’autres propositions ont été formulées par les Comités grands quartiers. Parmi elles : l’aménagement des promenades. Afin d’améliorer leur accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et leur sécurité.

Deux sites visés : Saint-Lupien et les bords de Sèvre. « Des travaux seront réalisés sur le quai Léon-Sécher en 2020 pour donner plus de place aux piétons et aux vélos, indique le maire, Gérard Allard. À Saint-Lupien, c’est plus compliqué car la zone est inondable. »

Dans le Comité grand quartier La Houssais/Ragon, les habitants souhaitent sécuriser les cheminements piétons et mieux les signaler. « Une carte des chemins de traverse existe, précise le maire. Elle sera actualisée avec les habitants en 2020 et mise en ligne sur reze.fr »

Dans ce grand quartier, les membres ont aussi identifié des points noirs pour les vélos. « Un nouveau plan vélo est en préparation à l’échelle de la commune. Les Rezéens y seront associés. »

Le travail du Comité grand quartier rejoignait celui initié par les Dialabs, une autre instance de dialogue citoyen. Nous avons choisi de leur répondre collectivement pour leur permettre d’avancer ensemble. Les propositions ont été entendues par la Ville et la Métropole. Les habitants sont ainsi au coeur des projets.

Colette Reclus, adjointe du quartier La Blordière/Pont-Rousseau
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×