Les Mahaudières, un parc revisité par et pour les Rezéens

Jeudi 4 avril, une réunion publique était consacrée à la présentation du réaménagement du parc des Mahaudières : plus de verdure, des jeux, du mobilier… Les souhaits du panel d’habitants ayant travaillé sur le projet ont été pris en compte.

En présence d’une assemblée attentive, le réaménagement du parc des Mahaudières a été détaillé ce jeudi, durant 2 heures, par les élus et techniciens.

« C’est un gros travail, explique Agnès Cabaret Martinet, conseillère municipale aux jardins et espaces verts, qui s’inscrit dans notre volonté de donner à tous les Rezéens l’accès à des espaces verts de qualité, en proximité. Le parc des Mahaudières est vaste, deux hectares et demi, méconnu et pas assez fréquenté. » Éva Paquereau, adjointe au dialogue citoyen, renchérit : « Nous ne voulions pas reconsidérer ce parc sans les habitants, et pas seulement les voisins, car il est important pour tous les Rezéens. »

Des visites et des ateliers de travail

Le questionnaire diffusé en octobre 2022 reçu 342 réponses, de quoi donner du grain à moudre au panel réunissant des habitants et des associations voisines. Ils ont planché à l’automne 2023 sur le devenir du parc. L’agence La 3e main a organisé des visites et des ateliers de travail, et a également entendu les enfants de l’école Pauline-Roland et les résidents des Ehpad proches.

À partir d’un constat partagé de l’état actuel du parc (aires de jeu peu adaptées, arrières peu sécurisants, espaces vides et tristes, kiosque et bassin inutilisés) et en prenant en compte les suggestions des usagers, les paysagistes de l’agence D’ici là ont imaginé le futur parc des Mahaudières.

1 200 plantations prévues

La majeure partie des arbres existants sera conservée et ils auront de nouveaux voisins : pas moins de 1 200 plantations sont prévues : arbustes fleuris pour donner de la couleur, bosquets, fruitiers et petits fruitiers dans un jardin nourricier… L’actuel bassin sera recouvert d’une structure pour devenir scène ou piste de danse ; le kiosque sera entouré de mobilier coloré ; les chiens (tenus en laisse dans le parc) pourront batifoler dans un caniparc. L’actuel espace enrobé deviendra aire de jeu, l’aire événementielle actuellement gravillonnée sera transformé en prairie. La butte sera terrain d’aventure avec des poutres et autres pas japonais, ainsi qu’un toboggan. « Le nord du terrain sera « espace actif », le sud une plaine arborée », résume le représentant de l’agence.

Projet de réaménagement du parc des Mahaudières ©D’ici là

Allées redessinées, entrées bien visibles

Conformément aux souhaits exprimés par les participants, les allées seront redessinées et augmentées de sentiers, et les entrées seront bien visibles et équipées d’appuis-vélos, de poubelles et de panneaux exposant les usages du parc. « Je fréquente ce parc depuis 32 ans, dit un participant, ça me fait plaisir de voir qu’après la suppression progressive d’arbres, de bosquets et de bancs lors du précédent mandat, la municipalité propose ce réaménagement ».

Ont également été posées les questions de la gestion des déchets, de la surveillance (les policiers municipaux feront des déambulations) et de l’usage sportif (les mobiliers prévus pourront être utilisés par les sportifs).

Calendrier

  • Mai-juin 2024 : consultation des entreprises
  • Septembre 2024 : début des travaux
  • Mai 2025 : réouverture du parc après réalisation de 80 % des travaux (les 20 % restants sont liés à la construction du futur Ehpad)

Budget

1 M€, dont 200 000 € de plantations et 200 000 € de jeux et mobilier