Les déplacements urbains en débat

Au conseil municipal du 31 mai, la Ville a remis son avis sur le projet de Plan de déplacements urbains (PDU) 2018-2027 qui entrera en vigueur en fin d’année. Son objectif : répondre aux besoins de déplacements de tous les habitants et inventer de nouveaux modes.

Ce nouveau PDU est ambitieux. Il invite à changer nos habitudes et nos pratiques.

Gérard Allard, maire de Rezé

300 000 déplacements en plus

D’ici 2030, 300 000 déplacements supplémentaires sont attendus dans la métropole. Un nouveau Plan de déplacements urbains (PDU) a été initié par Nantes Métropole. Un programme d’actions a été défini pour la période 2018-2027 afin de répondre aux enjeux de demain. Les communes de la métropole sont invitées à donner leurs avis. « Ce nouveau PDU est ambitieux, souligne le maire. Il invite à changer nos habitudes et nos pratiques. »

Tramway prolongé, covoiturage développé

Les élus ont rappelé leurs souhaits. Comme celui de voir la nouvelle ligne de tramway qui reliera l’île de Nantes à la futur ZAC des Isles prolongée jusqu’à la porte d’entrée ouest de la métropole. Ou encore de créer un nouveau franchissement de la Loire. « Il nous faut également mieux maîtriser les flux en agissant notamment sur la route de Pornic, précise le maire. Et tenir compte des évolutions à venir avec le maintien de l’aéroport Nantes-Atlantique ou encore l’arrivée du Marché d’intérêt national (MIN). » Des aménagements sont aussi attendus pour inciter les habitants à se déplacer à pied ou à vélo. « Ou à imaginer la voiture différemment, de façon plus collective, avec le covoiturage ou l’autopartage. »

Enquête publique

Les habitants peuvent eux-aussi partager leurs remarques sur le nouveau Plan de déplacements urbains (PDU). Une enquête publique est ouverte du 6 juin au 6 juillet. Les dossiers et registres sont mis à disposition en mairie. Une permanence du commissaire enquêteur sera assurée samedi 23 juin de 9h à 12h.

En savoir plus sur le Plan de déplacements urbains

Ville à 30 : Rezé en avance

La réduction de la vitesse de circulation fait partie des actions à coordonner dans le cadre du nouveau Plan de déplacements urbains (PDU). Le travail de la conférence citoyenne sur la ville à 30 à Rezé vient donc alimenter la réflexion de la Métropole. «  Il crée aussi des envies auprès d’autres communes de l’agglomération, précise le maire. Rezé est observé. Nous avons pris de l’avance. »  D’ici quelques mois, 72% de la Ville va passer à 30km/h.

 

L’adoption des préconisations de la conférence citoyenne permet de passer de 41 % à 72 % de la voirie à 30 km/h.

PDU : réactions des élus

Les élus de Rezé à gauche toute ! se disent « en phase avec les objectifs du Plan de déplacements urbains (PDU), mais se posent la question des moyens notamment pour favoriser la pratique du vélo et de la marche ».
Les élus de la droite et du centre rappellent « qu’il y a urgence à agir ; les déplacements étant de plus en plus compliqués au sein de la métropole ». Jean-Michel Laurenceau (sans étiquette) souligne « la nécessité de faire évoluer les comportements vers plus de responsabilité ».
Les communistes sont en phase avec « la stratégie adoptée : une métropole des courtes distances avec un espace public apaisé ».
Les élus écologistes estiment que « le PDU est sur la bonne voie, mais qu’il n’est pas assez ambitieux ni incisif quant à la restriction de la voiture en ville ».

L’avis de la commune a recueilli  32 votes pour et 7 absentions.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×