Le niveau 3 du plan canicule activé

Ce mardi, le niveau 3 du plan canicule a été activé sur le département de Loire-Atlantique. La fin d’événement est prévue pour le vendredi 26 juillet. La Ville de Rezé annonce la mise en œuvre de mesures d’accompagnement  des  personnes  vulnérables.

Personnes vulnérables

Les  personnes  vulnérables,  inscrites  sur  le  fichier  «  canicule » mis en place par la Ville de Rezé,  seront  contactées  par  téléphone  pour prendre de leurs nouvelles et leur rappeler les mesures préventives à adopter. L’inscription est toujours possible par téléphone au 02 51 72 71 20 ou via un formulaire en ligne sur le site web de la Ville (fiche pratique/séniors). Si nécessaire, la Ville coordonnera avec les EHPADs du territoire, la possibilité d’accueillir les personnes isolées dans les salles climatisées de ces établissements.

Dispositif « Carrément sport et culture »

Chaque été, la Ville de Rezé propose un programme complet d’animations sportives et culturelles pour les 8-15 ans.  La Ville a contacté les parents le vendredi 19 juillet pour les enfants inscrits sur la semaine du 22 au 26 juillet. La Ville préconise de munir les enfants de protections solaires (crème solaire, casquette). La programmation sportive et culturelle reste pour le moment inchangée mais  sera adaptée aux températures. En fonction du niveau d’alerte canicule, les temps prévus en extérieur seront orientés vers les gymnases afin que les enfants ne soient pas exposés. La Ville mettra à disposition des enfants des bouteilles d’eau.

Personnes en situation de précarité

La Ville de Rezé porte une vigilance toute particulière envers les sans-abris ou les personnes vivant dans des logements mal isolés (caravane, mobil-home). Elle s’assure qu’ils puissent avoir accès à des ilots de fraicheur, comme les parcs municipaux, et effectuera des visites régulières pour détecter toute situation d’extrême détresse. Au besoin, la Ville de Rezé communiquera les lieux frais accessibles aux personnes vulnérables pour les accueillir durant les heures les plus chaudes de la journée.

Parcs et jardins

En période de forte chaleur, les parcs et jardins constituent de véritables ilots de fraicheur dans les villes.  La majorité des parcs rézéens sont déjà accessibles jour et nuit. A compter de lundi soir, les parcs et squares habituellement fermés sur la période nocturne, resteront ouverts la nuit pendant la canicule (jusqu’à jeudi).

Effort physique en journée

La Ville de Rezé a appelé à la vigilance les clubs sportifs afin qu’ils adaptent leurs activités et leurs horaires en raison des températures élevées attendues. La prudence est également de mise pour les personnes travaillant en extérieur. La Ville de Rezé aménagera les horaires de ses agents travaillant en extérieur afin de leur garantir un environnement de travail sûr.

Horaires adaptés pour les collectes des ordures ménagères

Avec le nouvel épisode de forte chaleur cette semaine, des aménagements horaires pour les agents de Nantes-Métropole sont mis en place pour la collecte des déchets. Du lundi 22 au vendredi 26 juillet inclus, la collecte pourra démarrer à 5h (au lieu de 6h) et se terminer à 22h (au lieu de 21h).

Comment fonctionne le plan canicule ?

Mis en place depuis 2004 suite à l’été 2003, le plan canicule est destiné à informer et à mettre en place des actions pour protéger les personnes à risque en cas de fortes chaleurs.

Ce dispositif de surveillance et de prévention consiste en une vigilance accrue des services météorologiques et sanitaires de notre pays. Il contient 4 niveaux.

  • Niveau 1 (vigilance verte) : il s’agit d’un niveau de veille des conditions météo et des températures pour repérer l’arrivée d’une éventuelle canicule;
  • Niveau 2 (vigilance jaune) : il s’agit d’un «avertissement chaleur», en cas de probabilité importante de passage au niveau supérieur dans les jours qui suivent;
  • Niveau 3 (vigilance orange) : ce niveau est activé par les préfets dans les départements lorsqu’une vague de chaleur est prévue ou en cours grâce à l’évaluation des risques météorologiques réalisée par Météo-France et des risques sanitaires réalisée par l’Agence nationale de santé publique (ANSP). Il s’agit surtout d’un niveau d’information renforcée et d’actions de prévention à destination des personnes dites à risque. Ce niveau doit permettre de protéger les personnes les plus fragiles, soit en raison de leur âge, soit en raison d’un handicap;
  • Niveau 4 (vigilance rouge) : ce niveau de «mobilisation maximale» doit être déclenché au niveau national sur instruction du premier ministre dans le cas où la canicule est aggravée par d’autres facteurs, comme une pénurie d’eau potable ou une saturation des établissements de santé. Il permet notamment de faire appel à des moyens supplémentaires, civils ou militaires si besoin. À ce jour, il n’a jamais été déclenché.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×