Le ballon rond en partage

Des travailleurs handicapés du Landas et des jeunes footballeurs ont vécu ensemble une belle après-midi de sport le 7 décembre dernier.

Rien, ni la pluie, ni le vent, n’aurait pu empêcher leur envie de se retrouver autour d’un ballon rond. Du fait des intempéries, c’est dans un complexe indoor de Saint-Sébastien-sur-Loire et non au stade Léo-Lagrange, que s’est déroulé le 7 décembre le premier rassemblement « inter-sections » entre des jeunes footballeurs et des travailleurs handicapés de l’ESAT du Landas.

Tourné vers la découverte de l’autre et le plaisir de jouer, l’après-midi a réuni 19 travailleurs (Esat), 24 jeunes de la section foot du collège Allende et 12 de celle du lycée Jean-Perrin. Ils étaient accompagnés de Houd Ahamed, jeune éducateur au FC Rezé et initiateur de la section de foot adapté, qui a organisé l’événement dans le cadre de sa formation au brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport.

Des jeunes footballeurs et des travailleurs handicapés de l’ESAT du Landas jouent au football

« A la rencontre de l’autre »

Du côté des travailleurs du Landas, relate l’éducateur à l’Esat, Vincent Lacôte, « l’attente était forte, déjà celle de faire du sport, mais aussi d’aller à la rencontre de l’autre ». Après un échauffement partagé, les ateliers ludiques et techniques encadrés par des salariés et bénévoles du FC Rezé ont permis aux équipes mixant travailleurs, collégiens et lycéens de se découvrir. « C’est sympa de connaître de nouvelles personnes, c’est la première fois que je joue avec des adultes », remarque Cheick, un collégien de 14 ans.

La promotion du vivre ensemble et de l’inclusion.

Gaspard, participant au tournoi

« Ça change du travail ! », lance de son côté Antoine, travailleur de l’Esat, à l’issue d’un match du mini tournoi qui a suivi les ateliers. Dans la bonne humeur, chacun a donné le maximum pour faire gagner son équipe. Mais le plus important reste « la promotion du vivre ensemble et de l’inclusion », relève Gaspard, de la section foot du lycée Jean-Perrin.

De l’avis de tous après cette belle journée, achevée comme dans tout tournoi qui se respecte par un goûter et une remise de récompenses, le pari est gagné pour Houd Ahamed et ceux qui l’ont entouré. Le jeune éducateur songe déjà à un nouveau rendez-vous. Le FC Rezé est lui dans la réflexion sur l’engagement d’une équipe de foot adapté en compétition.