L’amicale laïque Houssais Chêne-Creux fête ses 60 ans

L’association d’éducation populaire a été créée en 1959 par des parents d’élèves. Ses activités sportives et culturelles et les fêtes qu’elle organise animent depuis soixante ans le quartier de la Houssais.

Créée par des « parents militants »

L’Amicale laïque Chêne-Creux (ALHCC) a lancé le 24 avril les festivités liées à la célébration de son soixantième anniversaire. Présentée au Château de la Classerie, une exposition de photos, objets et articles de presse a ravivé chez les plus anciens de bien beaux souvenirs.

Elle sera remontée le 29 juin prochain pour la fête des écoles de La Houssais et du Chêne-Creux qui se déroulera dans le parc de La Houssais. Une fête qui célébrera également sa soixantième édition.

Car l’Amicale puise son origine dans l’école de La Houssais, ouverte en 1957. Elle est née en janvier 1959 de la volonté d’un « groupe de parents militants », rappelle Yannick Bachelier, président de l’ALHCC depuis 1998.

Dans ce groupe figuraient son père, Henri, et Edmond Mornet, les deux premiers présidents de l’amicale. Ces fondateurs et les amicalistes des générations suivantes ont constamment œuvré à apporter leur soutien aux écoles du quartier et à défendre la laïcité, l’éducation populaire et le pouvoir d’agir des habitants.

Kermesses et courses cyclistes

Cet engagement a pris une dimension festive, à travers la fête de l’école, autrefois appelée kermesse et véritable fête de quartier. « L’Amicale organisait un grand défilé emmené par une fanfare, l’élection des reines puis un grand bal. Des jongleurs, clowns, acrobates et chanteurs se produisaient sur un podium », se souvient Yannick Bachelier, véritable mémoire de l’Amicale, créée lorsqu’il avait quatre ans. Soirées à thème, cinés débats, un grand prix cycliste de 1961 à 1991 et même des jeudis après-midi télévision ont animé le quartier à travers les époques.

L’ALHCC a aussi au fil des années créé de nombreuses sections afin de proposer des activités culturelles et sportives aux enfants et aux adultes. Née en 1962, la section basket a connu un essor important avant de prendre son indépendance. L’Amicale a été une des premières à proposer, dès 1990, du multisport pour les enfants. On peut aujourd’hui y pratiquer les échecs, la gymnastique, la peinture loisir, le VTT rando, la danse classique et bien d’autres activités.

Nous avons la chance d’être sur un quartier vivant, avec des habitants qui se renouvellent. Nous souhaitons continuer y à créer du lien, de l’animation et remplir notre mission d’éducation populaire

Yannick Bachelier, président de l’amicale laïque La Houssais Chêne-Creux

Question à Yannick Bachelier, président de l’amicale laïque La Houssais Chêne-Creux

Comment se porte l’Amicale à 60 ans ?

« Nous comptons 659 adhérents, auxquels nous proposons 18 activités adultes et 7 pour les enfants. Notre installation à la Classerie nous a permis d’ouvrir de nouvelles activités, l’anglais, la généalogie, la couture, et cette année le théâtre et le multisport pour adultes. Nous sommes ouverts à toute idée d’habitants du quartier pour lancer une activité ou un événement. Le tennis de table, la peinture loisir, la couture sont nés de ces initiatives. Nos nouveaux locaux nous ont également rapproché de zones d’habitat en développement. Nous avons la chance d’être sur un quartier vivant, avec des habitants qui se renouvellent. Nous souhaitons continuer y à créer du lien, de l’animation et remplir notre mission d’éducation populaire. Notre force est dans le collectif, avec des bénévoles, des enseignants et des parents d’élèves tous très impliqués dans la fête des écoles. »

Les grandes dates de l’amicale

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×