La Soufflerie va “occuper autrement le terrain”

La situation sanitaire et les incertitudes qui en résultent ne permettent plus de présenter la saison 2020-2021 telle que La Soufflerie l’a pensée. Son directeur, Cyril Jollard, vous en dit plus sur ce que son équipe met en œuvre au quotidien et comment elle imagine de nouveaux traits d’union entre les artistes et le public.

” La situation sanitaire et les incertitudes qui en résultent ne nous permettent plus de présenter la saison 2020-2021 de la Soufflerie telle qu’elle a été imaginée et pensée. Notre calendrier n’est plus celui des spectacles et des actions culturelles prévues, mais est devenu une suite de « fenêtres de tir » durant lesquelles nous sommes autorisé·es à reprendre par intermittence nos activités. Or une grande part de ces activités repose sur une suite d’actions de communication et de médiation. Celles‑ci, une fois agrégées, se sédimentent pour créer les fondations solides qui vont permettre au spectacle de se dérouler dans les meilleures conditions, avec un public le plus nombreux et diversifié possible.

L’équipe de la Soufflerie est au travail, au quotidien, pour apporter modestement sa contribution à la lutte contre les effets de cette crise. La Soufflerie est ouverte sur le monde même si ses portes sont fermées.

Dans un premier temps, pour continuer à exercer au mieux notre mission de service public de la culture, nous avons développé notre programme de résidences d’artistes (plus de 100 jours de travail sur scène ont été ajoutés depuis le mois d’octobre, dont la majorité pour des artistes de la région) et nous avons intensifié nos engagements liés à la production de futurs spectacles en soutenant financièrement et logistiquement des compagnies et des artistes.

Dans un second temps, face à un contexte qui ne s’améliore pas, nous avons imaginé la fabrication d’un journal gratuit pour continuer à tisser un lien fort avec le public, et en particulier avec les habitant·es de Rezé, et passer des commandes à des artistes, des dessinateur·rices, des journalistes, des photographes. Le premier numéro de ce journal sortira en mars.

Depuis le début de la saison en septembre, bon nombre des actions de communication et de médiation qui devaient nous amener à présenter les spectacles dans de bonnes conditions ont été rendues impossibles et leur absence fragilise l’équilibre sur lequel repose notre programmation.

Le projet de la Soufflerie ne change pas, ce sont les modalités de son activation qui évoluent. Cette saison est désormais faite de propositions qui peuvent se produire ou ne pas se produire, de spectacles annulés parce que nous n’avons pas le droit de recevoir du public ou parce que nous avons décidé, avec les équipes artistiques, que les conditions n’étaient pas réunies pour les présenter dans un contexte adapté. Cette notion de contingence, cette instabilité, nous allons les faire nôtres pour créer de nouveaux traits d’union entre les artistes et le public en générant des rendez-vous ludiques et spontanés. Nous allons « occuper autrement le terrain » comme dit l’autrice Marielle Macé, et reprendre la main sur notre calendrier.

La question n’est pas d’ouvrir à tout prix si les conditions sanitaires ne sont pas réunies, et encore moins de céder à la tentation d’opposer des secteurs professionnels et économiques qui sont tous impactés par cette situation. Nous continuons à travailler activement avec nos collègues des lieux culturels de la région et au sein des réseaux nationaux dans lesquels la Soufflerie est engagée, pour obtenir les autorisations d’accueillir des publics scolaires, de dispenser des formations, d’organiser des ateliers de pratique artistique et d’avoir le droit de faire de nos lieux des espaces ressources au service des étudiants et des personnes les plus fragiles.

Nous vous donnons rendez-vous sur le site internet et sur les réseaux sociaux de la Soufflerie pour partager avec vous cette fabrication d’un futur commun, d’un NOUS dont la puissance fédératrice repose sur notre capacité collective à prendre soin les un·es des autres.”

Cyril Jollard et l’équipe de la Soufflerie

Infos en ligne

Spectacles annulés, remboursement, don solidaire…

Retrouvez les informations régulièrement mises à jour sur lasoufflerie.org