La laïcité à l’honneur

Rezé s’associe à la journée nationale du 9 décembre, et continue tout au long de l’année à promouvoir la laïcité via des balades thématiques, des ciné-débats, des formations…

La loi de séparation des églises et de l’État du 9 décembre 1905, est considérée comme le texte fondateur de la laïcité en France.

Elle pose le respect de toutes les croyances, l’égalité de tous les citoyens devant la loi sans distinction de religion, la garantie du libre exercice des cultes.

Chaque 9 décembre est désormais une journée nationale, et l’occasion de rappeler les principes de la neutralité de l’État vis-à-vis de toutes les religions.

Débat sur la laïcité : 8 décembre

Cette année, au centre socioculturel Château, Damien Tessier, de la Fédération des amicales laïques (FAL 44), donne rendez-vous vendredi 8 décembre, de 14h à 16h, aux ados et adultes, pour s’informer et débattre sur la laïcité.

Samedi 9 décembre de 10h à 12h, un deuxième temps d’échanges sera proposé, et en parallèle des bénévoles de l’association Lire et faire lire pourront faire la lecture aux enfants de 3 à 12 ans.

En savoir plus sur l’événement « la laïcité à l’honneur »

Yannick Bachelier et Damien Tessier, investis pour promouvoir la laïcité.

À Rezé, la laïcité au détour des rues et monuments

Au-delà de ce temps fort, à Rezé, la laïcité est mise à l’honneur tout au long de l’année : « C’est l’une des communes du département où la laïcité est la plus présente dans l’espace public , à travers la dénomination de rues et de bâtiments rappelant de grandes figures de ce mouvement, explique Damien Tessier. Rezé était donc propice à l’organisation des “balades laïques”, concoctées par les amicales laïques, initiées fi n 2022 , et auxquelles plus de 200 personnes ont participé. »

Cette année encore, au printemps, on pourra se promener dans la ville en compagnie des bénévoles évoquant, près d’une plaque ou d’un monument, des militants comme Paul Allain, Lucien Le Meut ou encore Pauline Roland. « Au quotidien , et dans toutes nos actions, nous contribuons au bien-vivre ensemble. La liberté de croyance et de conscience est fondamentale pour nous, souligne Yannick Bachelier, président de l’amicale de La Houssais –Chêne-Creux. Les balades laïques sont un outil dont nous aimerions que les enseignants s’emparent pour le proposer à leurs élèves. »

Parcours des balades laïques

Pour découvrir la laïcité autrement, et notamment à travers ses grands promoteurs et défenseurs, la Ville et ses partenaires ont mis en place des balades  autour de cette thématique.

Au fil du chemin : Lucien Le Meut qui, avant de donner son nom à une place, fut directeur de l’école des garçons Lieutenant-de-Monti, de la colonie de vacances de la Pinelais, et conseiller municipal ; Paul Allain, militant laïc, président de la Fédération des amicales laïques ; Pauline Roland, institutrice socialiste et féministe ; Robert Plissonneau, militant laïc et conseiller municipal dans les années 1960 et bien d’autres.

Voir en plein écran

Ciné-débats dans les écoles publiques

Durant toute l’année, les élèves de CM1 et CM2 seront sensibilisés aux questions du vivre-ensemble et de la tolérance lors de ciné-débats. L’an dernier, 475 élèves ont vu Parvana, une enfance en Afghanistan ,
et ont pu débattre autour de la thématique de l’égalité femmes-hommes en France.