Journée internationale des droits des femmes : le programme des actions

En raison du contexte sanitaire, les événements prévus pour mobiliser les Rezéennes et Rezéens autour de la journée internationale des droits des femmes auront lieu le samedi 10 avril (sous réserve de nouvelles mesures contraignantes).

En raison de la crise sanitaire, les manifestations prévues pour célébrer la journée internationale des droits des femmes sont reportées au samedi 10 avril.

Au programme

  • « La place des femmes dans la toponymie des rues de Rezé »
    Circuit vélo à la découverte des rues et équipements de Rezé qui portent le nom d’une femme.
    Inscriptions auprès du service patrimoine : mediation-patrimoine@mairie-reze.fr
    Tél. 02 40 84 43 60
    Deux horaires de départ : 14h30 et 16h
    Durée : une heure
  • Pas le temps de lire certains livres mais envie de mieux comprendre la société ?
    La médiathèque et la médiatrice culturelle Julie Brillet vous proposent d’expérimenter une façon originale de découvrir des livres : l’arpentage.
    Un livre, quelques participants, deux heures trente pour lire et synthétiser ce qu’on en a compris.
    L’arpentage est une technique permettant de lire à plusieurs un essai et de s’approprier son contenu. Pas besoin d’avoir lu le livre avant, ni d’être un expert dans le domaine : l’idée est de profiter du groupe pour gagner du temps et de l’intelligence.
    Le livre de cette séance sera Les couilles sur la table. Écrit par Victoire Tuaillon, ce livre est adapté du podcast du même nom et aborde le thème de la masculinité. Que signifie être un homme, en France, au
    21e siècle ?
    Horaire définitif décidé courant mars. Jauge de six personnes si réunion physique, huit personnes si réunion à distance.
    Public adulte
    Animé par
    Julie Brillet
    Inscription sur place ou au 02 40 04 05 37 à partir du 10 mars

 

La Ville de Rezé tient à rappeler que les inégalités hommes-femmes sont toujours aussi prégnantes dans notre société.

En France, les femmes :

  • assurent les ¾ du travail domestique non rémunéré ;
  • occupent 78% des emplois à temps partiel ;
  • sont sous-représentées dans les postes à responsabilités.

À poste et compétences égales, l’écart de salaire entre hommes et femmes est de 9%. Sur le plan national, les hommes gagnent 28,5% de plus que les femmes (source étude INSEE juin 2020). Au niveau mondial, les hommes possèdent 50% de richesses de plus que les femmes.

La crise sanitaire que nous connaissons depuis un an a fortement accentué ces inégalités, la part des femmes considérées comme « travailleur pauvre » a augmenté fortement alors même qu’elles se sont trouvées en première ligne dans cette crise puisqu’elles exercent majoritairement les métiers des soins et de l’aide aux personnes.

Il est donc essentiel que nous prenions conscience de ces inégalités pour mieux les combattre.

D’autre part, les femmes sont toujours plus victimes de violences. Qu’elles soient commises dans le cadre du foyer, dans l’espace public ou au travail, ces violences doivent être dénoncées et combattues. La libération de la parole, notamment grâce aux réseaux sociaux, est une avancée majeure pour les femmes, il est primordial que nous soyons tous aux côtés de celles qui trouvent le courage de s’exprimer.

La ville de Rezé rappelle son engagement à combattre ces violences notamment grâce à la mise à disposition de logements pour les victimes de violences.