Incendie au centre socioculturel Jaunais-Blordière

Mercredi 6 février vers 6h, un incendie vraisemblablement d’origine criminelle, s’est déclenché au centre socioculturel Jaunais-Blordière, causant d’importants dégâts matériels sur la structure du bâtiment.

45 POMPIERS MOBILISÉS

Prévenu à 6h11, le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) a dépêché plusieurs véhicules pour maîtriser le feu qui s’était propagé à la façade et la toiture du centre socioculturel Jaunais-Blordière. L’incendie était contraint à 11h. Au plus fort de l’intervention, près de 45 pompiers étaient sur place, rapidement soutenus par les services de la Ville de Rezé demeurant sur place pour l’évacuation des gravats. Le site sera sécurisé et surveillé en fin d’après-midi.

« ACTE INTOLÉRABLE »

Présent sur les lieux tôt ce matin, Gérard Allard « condamne sévèrement cet acte intolérable et gratuit qui s’est produit au cœur d’un quartier convivial et actif. Je tiens à saluer le travail remarquable des pompiers et de nombreux agents de la Ville de Rezé. Je demande que tout soit mis en œuvre par la police pour qu’elle identifie et appréhende ses auteurs. »

 

Je condamne sévèrement cet acte intolérable et gratuit qui s’est produit au cœur d’un quartier convivial et actif.

Gérard Allard, maire de Rezé

DÉGÂTS IMPORTANTS

Aucun blessé n’est à déplorer. Les dégâts sur la toiture et la façade sont importants, rendant le bâtiment inutilisable pour le moment. La rapide intervention des pompiers a permis de limiter les dégâts à l’intérieur, ce qui devrait permettre de récupérer beaucoup de matériel du centre socioculturel.

« Le centre socioculturel Jaunais-Blordière offre de multiples activités qui ne pourront avoir lieu dans l’immédiat. Cet acte malveillant pénalise les habitants et l’ensemble de Rezé. La municipalité souhaite que la justice réponde de manière appropriée, sans complaisance, afin que de tels actes de vandalisme ne puissent se reproduire sur la commune », a précisé le maire de Rezé.

La Ville de Rezé, dans un premier temps et face à l’urgence, met tous les moyens et toutes les équipes nécessaires pour protéger les matériels utilisables, déménager ce qui peut l’être, relocaliser et faciliter la continuité des activités du centre socioculturel.

En concertation avec le centre socioculturel Jaunais-Blordière, la direction jeunesses, action socioculturelle et éducation populaire de la Ville de Rezé travaille déjà aux modalités de poursuite des activités programmées et communiquera prochainement auprès des Rezéens.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×