Grève nationale : situation dans les écoles jeudi 6 février 2020

Suite au mouvement de grève nationale reconductible du 6 janvier au 14 février 2020, les services périscolaires et de restauration seront perturbés sur toute la période.

SITUATION POUR LA JOURNÉE DU JEUDI 6 FEVRIER 2020

Un service minimum d’accueil (établi sur la base des intentions de grève des enseignants communiquées par l’éducation nationale) est assuré directement dans les écoles concernées.

Pour connaître la situation dans les écoles de Rezé pour la journée du jeudi 6 février 2020, consultez le document suivant : Grève – situation jeudi 6 février 2020

Retrouvez également toutes les informations sur l’espace famille de la Ville.

SERVICE MINIMUM D’ACCUEIL : COMMENT CELA FONCTIONNE ?

Depuis la loi du 20 août 2008, les communes ont l’obligation de mettre en place un service minimum d’accueil (SMA) dès lors que les intentions de grève exprimées par les enseignants sur une école dépassent 25%. Ces intentions sont communiquées à la Ville par les inspecteurs de l’Education nationale. C’est donc sur la base de ces informations officielles que la Ville organise ses services avec le souci de préserver autant que possible un accueil de proximité, au regard de la disponibilité de ses propres agents.

Dans un contexte de grève reconductible, la Ville doit anticiper pour pouvoir organiser le travail des 350 agents intervenant quotidiennement auprès des enfants ou au sein des bâtiments scolaires et communiquer au plus tôt en direction des parents. Aussi, elle n’a pas d’autre choix que de se référer aux informations relatives aux intentions de grève, transmises par les services de l’Education nationale. Elle ne peut attendre de constater, chaque jour, la présence effective ou non des enseignants pour s’adapter en conséquence. C’est pourquoi, il peut arriver qu’un service minimum d’accueil soit organisé au sein d’écoles alors même que tout ou partie des enseignants sont présents (contrairement aux intentions exprimées).