Concertation aéroport : les Rezéens s’expriment

La concertation sur le réaménagement de l’aéroport lancée par l’État se poursuit. Mardi 25 juin, 90 habitants ont participé à un atelier d’information et d’échanges en mairie. Un autre atelier est organisé ce soir.

LA PAROLE AUX HABITANTS

Le 27 mai, l’État a ouvert une concertation sur le réaménagement de l’aéroport Nantes-Atlantique. L’objectif : donner la parole aux habitants sur les différents scénarios envisagés par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). Mardi 25 juin, ils étaient 90 à participer à un atelier qui avait lieu à Rezé. « Je remercie les Rezéens d’avoir répondu présent à l’invitation de l’État, a indiqué le maire, Gérard Allard, en introduction. Même s’il manque des éléments d’appréciation pour débattre et que le temps de cette concertation est à mon sens trop limité, c’est un dossier majeur pour la Ville et surtout pour la santé des habitants. J’invite le plus d’habitants à s’exprimer. » Un deuxième atelier est organisé mercredi 26 juin à Rezé.

CO-CONSTRUCTION

Quel aéroport voulons-nous pour demain ? Comment concilier développement de la métropole et protection des populations et de l’environnement ? Quelles options de réaménagement retenir pour l’aéroport Nantes-Atlantique ? Répartis en tables-rondes, les habitants étaient invités à répondre à ces questions. Dans un cadre fixé par la Commission nationale du débat public (CNDP), pilote de la concertation : « Chacun doit pouvoir apporter son avis, être écouté et respecté, indique l’une des deux garantes de la concertation, Brigitte Fargevieille. L’objectif est de co-produire des éléments qui alimenteront le bilan qui sera rendu public fin août. »

LE RÉAMÉNAGEMENT EN DÉBAT

À l’heure de la restitution, les avis convergent sur plusieurs points. La protection des habitants en premier lieu. Avec en ligne de mire : la limitation du trafic aérien. « Un couvre-feu dur doit être instauré avec des restrictions les samedis et dimanches afin de réduire les nuisances sonores », propose un participant. « Les flux pourraient être répartis entre les autres aéroports du Grand Ouest », ajoute un autre. « Pourquoi ne pas mettre en place des restrictions pour les avions les plus bruyants comme à l’aéroport de Genève », poursuit un habitant. « Il faut arrêter de développer les vols low-cost », ajoute un autre.

La protection de l’environnement fait, en second lieu, consensus. « La biodiversité doit être préservée, à commencer par le lac de Grand-Lieu », souligne un habitant. « Il faut développer des modes de transport alternatifs moins polluants », ajoute un autre. Tous regrettent devoir se prononcer alors que les résultats des études d’impact environnemental ne sont pas encore connus.

Quant aux différents scénarios de réaménagement mis au débat, aucun ne fait l’unanimité auprès des participants. « Aucune option n’est recevable, ni pour la protection des habitants, ni pour la protection de l’environnement », indique un Rezéen. L’ensemble des tables s’accordent en revanche sur une autre option : « Le transfert de l’aéroport est la seule solution », expose un habitant. « La Ville de Châteaubriant s’est portée candidate », ajoute un autre. « Nous voulons un aéroport qui protège les habitants et l’environnement, souligne un participant. Et pas développer l’aéroport actuel. » Et un habitant de compléter : « L’attractivité économique doit passer après. »

Le non-respect de la démocratie est également pointé du doigt. « Le référendum a été bafoué, lance un habitant. Comment être sûr que le débat de ce soir va compter ? »

Les propositions formulées par les habitants seront prochainement rendues publiques sur le site de la concertation.

CONCERTATION JUSQU’AU 31 JUILLET

La concertation sur le réaménagement de l’aéroport Nantes-Atlantique se poursuit jusqu’au 31 juillet. Un deuxième atelier est organisé à Rezé mercredi 26 juin (inscription close). Un autre est encore ouvert à Nantes le 2 juillet.

Un site internet participatif est ouvert aux habitants. Il recueille aujourd’hui plus de 1 440 contributions et plus de 2 700 commentaires.

Des cartes T (gratuites) sont également à disposition à l’accueil de la mairie et dans différents lieux publics pour permettre aux habitants de partager leur avis.

Fin août, les garantes du débat au sein de la Commission nationale du débat public (CNDP) remettront leur bilan.

27 mai 2019
Ouverture de la concertation sur le réaménagement de l'aéroport Nantes-Atlantique
31 juillet 2019
Clotûre de la concertation sur le réaménagement de l'aéroport Nantes-Atlantique
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×