Chantier Sénégal à Khor

C’est aujourd’hui le grand départ ! Une dizaine de jeunes Rezéens âgés de 16 à 25 ans s’envole pour le Sénégal. Leur but : Participer à un chantier de construction du mur d’enceinte de l’école du village de Khor et découvrir un autre pays.

Financement participatif

Vente de gâteaux, vide grenier, préparation de repas pour les élus et les bénévoles du CSC Château, on peut dire que les cinq filles et les quatre garçons du groupe Sénégal n’ont pas chômé. Le financement participatif est l’une des bases du projet, les jeunes s’investissent en amont pour financer leur voyage. « Je trouve cela bien, cela nous rend plus responsables de notre projet » explique Natacha, 23 ans, en pleine découpe du pain pour le repas du CSC.

Coopération avec Ronkh

Une partie du groupe met la table aux couleurs du drapeau sénégalais et l’autre partie s’attèle à la préparation d’un couscous géant. Pas vraiment de fébrilité ou d’appréhension chez les jeunes, c’est l’excitation qui prime. C’est la deuxième fois que le service jeunesse et la mobilité internationale organisent ce type de voyage. Ce projet s’inscrit dans le cadre des coopérations municipales existantes avec la commune sénégalaise. En 2016, un autre groupe s’était déjà rendu dans la commune de Ronkh, au Nord-Ouest du Sénégal. « Mon grand frère est parti en 2016, cela m’a donné envie de faire pareil, explique Bambo, 16 ans. C’est un éducateur du quartier qui a pensé à moi pour le projet. Je me sens bien, j’ai hâte de pouvoir aider des gens qui sont démunis, si on compare à ici. »

Chantier et découverte culturelle

Pendant ce séjour, les jeunes vont partager leur temps entre chantier et découverte culturelle. Ils seront accompagnés de deux adultes (une animatrice du service jeunesses et une éducatrice de l’Agence Départementale de Prévention Spécialisée). Ce sont eux qui ont réfléchi et mis en place le programme de leur séjour. « On se réunissait les vendredis et chacun donnait son avis sur les activités et sur ce que l’on pouvait faire comme actions d’autofinancement », explique Meryem. A quelques jours du voyage, les jeunes sont sereins et n’ont qu’une envie : être déjà là-bas. Bon voyage à eux !

Je suis déjà partie en 2016. Cela m’a beaucoup plu et au retour avec ma sœur nous avons créé l’Association Amitié Jeune Rezé Ronkh. Ce voyage m’a apporté beaucoup de maturité et il m’a appris à vivre ensemble, il faut se supporter ! Je suis vraiment heureuse de repartir, ce n’est pas tous les jours qu’on va en Afrique ! »

Natacha, 23 ans

J’ai envie de découvrir de nouvelles cultures, j’ai toujours été très curieuse ! Je suis vraiment motivée pour aider les gens, je ne suis jamais allée au Sénégal, je n’ai pas vraiment de crainte… À part les moustiques !

Meryem, 18 ans

On ne se connaissait pas avec les autres jeunes du groupe à part pour Meryem et moi car on est dans le même lycée. Ce qui m’a le plus attirée, c’est le voyage. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, surtout au niveau des conditions de vie…Mais j’ai hâte de partir et d’aides les gens !

Kenza, 16 ans
Panorama Photos

Une dizaine de jeunes Rezéens âgés de 16 à 25 ans s’envole pour le Sénégal

Pour financer leur voyage, les jeunes s’investissent en amont : vente de gâteaux, vide grenier, préparation de repas.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×