Aménagements de lieux de convivialité : à la rencontre des usagers

L’atelier lieux de convivialité du Comité de grand quartier Château Hôtel de Ville Trentemoult est allé rencontrer des usagers des espaces aménagés avant l’été.

On pourrait imaginer une table de ping-pong, ou un terrain de pétanque, ce n’est pas cher à aménager.

Joanna

Recueillir des témoignages 

« On pourrait imaginer une table de ping-pong, ou un terrain de pétanque, ce n’est pas cher à aménager », suggère Joanna à Chantal et Nadine. « Ou bien un terrain de volley », ajoute Pauline.

Ce mercredi midi, malgré un temps frisquet, les deux amies pique-niquent sur une des tables récemment installées aux Bourderies face à l’ARIFTS, où elles étudient.

Chantal et Nadine font justement partie de l’atelier lieux de convivialité du Comité de grand quartier Château Hôtel de Ville Trentemoult, qui a pensé avec la Ville cet aménagement des Bourderies. Quelques mois après l’installation de tables, bancs et bains de soleil, l’atelier a souhaité aller à la rencontre des utilisateurs. « Pour recueillir des témoignages et des avis, par exemple sur l’emplacement des tables, qui ne sont pas encore fixées », précise Chantal.

Les deux étudiantes confirment que le lieu est prisé aux beaux jours. « On a deux heures de pause le midi, c’est parfois long à occuper. Nous manquions de points de rencontre jusqu’ici », apprécie Joanna. Qui émet l’idée de bancs disposés en rond et donne sa préférence pour des tables séparées plutôt qu’accolées « car il y a peu de grands groupes ».

Panorama Photos

L’aménagement réalisé aux Bourderies, prisé par les étudiants.

Pour d’éventuels futurs aménagements

Autre lieu, autre fréquentation au square du Bas-Landreau, réaménagé autour de jeux pour enfants de 2 à 8 ans. Et devenu un « spot » régulier pour les parents et leurs enfants à la sortie de l’école ou le week-end.

C’est le cas d’Audrey, habitante du quartier et membre de l’atelier, qui a abordé quelques usagers, réguliers ou non, du square pour les sonder sur les nouveautés apportées. Venue de Blordière avec ses deux enfants, Charlotte juge l’endroit « très sympa pour s’y arrêter », par exemple quand elle se rend à la Médiathèque.

Jeanne, habituée du square, estime que les aménagements « rendent le lieu plus vivant ». Elle propose comme améliorations « une végétation plus soignée et plus fournie. Et aussi des jeux, plutôt en bois, pour les plus grands ». Des observations soigneusement notées par Audrey et Christian, membres de l’atelier, pour d’éventuels futurs aménagements.