58 actions pour l’égalité femmes–hommes

La Ville met en œuvre un plan d’action sur deux ans pour « une égalité réelle » entre les femmes et les hommes à Rezé.

La Ville de Rezé accentue son engagement dans la promotion de l’égalité femmes-hommes. Ce volontarisme n’est bien sûr pas nouveau dans les politiques publiques rezéennes mais il a connu un coup d’accélérateur avec l’adhésion en mars 2018 de la Ville à la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. Chaque collectivité signataire – elles sont 250 en France – s’engage à mettre en œuvre un programme pour l’égalité. Ce plan en 58 actions a été adopté à l’unanimité en conseil municipal le 8 avril dernier.

Une approche de genre pour toutes les politiques publiques

Le plan égalité femmes-hommes 2019-2020 reprend des actions déjà engagées, en lance de nouvelles et apporte une structuration d’ensemble à cette politique. Pour le construire, la Ville a d’abord conduit un diagnostic sur ses politiques. Elle va désormais regarder l’ensemble de ses politiques publiques à travers le prisme de l’égalité femmes-hommes.  Cette approche genrée touche ainsi les champs de l’éducation, de la culture, de la jeunesse, des sports…

Les services municipaux se sont déjà emparés de cet enjeu. Notamment le service des sports, qui « a très rapidement été force de propositions et a tenté des expérimentations », relate Charlotte Prévot, conseillère municipale en charge de la lutte contre les discriminations. Alors que les jeunes filles sont moins présentes que les garçons dans les pratiques sportives, des actions ont été engagées, par la Ville et avec les associations, pour réduire ce déséquilibre. Le budget dédié au sport va aussi être ausculté sous l’angle du genre pour avoir un meilleur état des lieux des inégalités en matière de subventions et de créneaux.

Lutte contre les violences conjugales

Le plan d’action accroît par ailleurs les actions dans la prévention et le traitement des violences faites aux femmes.

La Ville renforce son partenariat avec les acteurs institutionnels et associatifs engagés dans la lutte contre les violences conjugales.

Elle va aussi, via des formations d’agents et des outils, améliorer l’accueil et l’orientation des femmes victimes de violences, dans la commune.

Il s’agit de rendre l’égalité visible, car les femmes souffrent aussi de cette invisibilité.

Charlotte Prévot, conseillère municipale en charge de la lutte contre les discriminations

Les agentes municipales

Autre volet du plan, l’exemplarité de la Ville en tant qu’employeur.

Les orientations prises sur la meilleure conciliation vie professionnelle / vie privée, la réduction des écarts en termes de rémunération et de carrière, l’accès égal aux métiers, seront amplifiées.

Un logo égalité

Le plan s’accompagne enfin d’une communication dédiée. « Il s’agit de rendre l’égalité visible, car les femmes souffrent aussi de cette invisibilité », note Charlotte Prévot. Une première campagne d’affichage décalée contre les stéréotypes genrés a été conduite du 20 au 27 juin et un logo spécifique sur l’engagement de Rezé pour l’égalité créé par le service Communication.

Campagne d'affichage, du 20 au 27 juin

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×