Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > La mairie > Expressions politiques > Archives 2017 > Janvier 2017

Janvier 2017

Groupe de la majorité - Parti socialiste

Être garants de l’égal accès à la République

La loi de 1905, celle qui institue la séparation entre les Eglises et l’Etat, celle qui assure la liberté de conscience pour tous de croire, de ne pas croire, d’avoir des convictions, cette loi vient d’avoir 111 ans.

Loi de séparation en 1905, nous œuvrons à ce qu’elle s’affirme comme loi de rassemblement en 2017.

Nous devons encore relever des défis car la laïcité doit se conjuguer avec la justice sociale. Elle doit permettre de construire et renforcer un cadre républicain égalitaire pour lequel l’égalité entre femmes et hommes est une exigence nécessaire, et pour nous, les principes hérités de la laïcité inscrivent dans notre République, et dans notre pacte commun, notamment la liberté de penser, la libre disposition du corps, le maintien de la mixité dans l’espace public. Alors, nous l’affirmons, la laïcité est bien un levier pour lutter contre les discriminations.

Et nous pouvons l’affirmer d’autant plus fort que cette exigence nous la partageons à Rezé avec les amicales laïques, avec de nombreuses associations, avec les citoyens qui ont participé à la semaine de la laïcité en novembre et qui ont fait part de leur engagement viscéral et profond pour une société dans laquelle le dialogue est apaisé, constructif et attentif à donner la parole à tous.

C’est ensemble que nous allons mener ce travail intense d’accompagnement vers la liberté de conscience de chacun et l’émancipation de tous que permettent la culture et l’éducation populaire, mais aussi des services publics forts, garants de l’égal accès à la République pour tous.

Le groupe PS

Groupe de la majorité - Parti communiste

Maintenir et développer les services publics

A l’occasion de la nouvelle année, les élu(e)s communistes vous présentent leurs meilleurs vœux. Dans une société où le sentiment dominant chez nombre de nos concitoyens est l’insécurité (sociale, au travail et dans la vie quotidienne), nous sommes convaincus que l’offre de services publics actuelle doit être sauvegardée et développée. A Rezé, notre collectivité œuvre, dans un contexte budgétaire contraint, à assurer au plus grand nombre l’offre la plus adaptée aux besoins. Il en est ainsi des séniors, des jeunes, des publics les plus fragilisés. Ces dernières années, la municipalité a produit un effort conséquent dans ces domaines. Pour autant, l’incertitude est de mise.

Non pas sur la volonté de vos élu(e)s de gauche qui demeure intacte, veillant en outre à assurer une meilleure participation des citoyens aux choix mis en œuvre  (en témoigne la refonte du dialogue citoyen sur la ville), mais par les conditions économiques dans lesquelles nous évoluons. L’État, poursuivant une politique de réduction des déficits publics, s’attèle à ponctionner les collectivités locales, réduisant leurs dotations. Or, ces dotations  venaient compenser les pertes de recettes fiscales et des désengagements successifs auxquelles les collectivités ont dû remédier. Aujourd’hui, la ville de Rezé est confrontée à devoir choisir entre les moyens propres à assurer un bon fonctionnement de leurs services publics et des investissements nécessaires pour assurer un bon niveau d’équipements (scolaires, sportifs, culturels…) et pour maintenir une activité économique qui en a bien besoin. Les élu(e)s communiste, avec la majorité municipale, n’entendent pas s’y résigner.

groupecommuniste@mairie-reze.fr

Groupe de la majorité - Les Verts

Les richesses du Château

La zone d’aménagement concertée est une aubaine pour le quartier du Château  regroupant 10 % de la population rezéenne la moins aisée sur le plan matériel mais riche sur le plan humain.

Ils sont nombreux, dont des familles monoparentales, à vivre dans le parc du feu Château de la famille de Monti. Parfois parachutés au gré des circonstances de la vie, qui d’un divorce, qui d’un exil, qui d’un licenciement, les habitants se côtoient sans parfois se connaitre. 

Assurer alors son quotidien est si prégnant que le temps peut faire défaut à chacun pour s’investir dans des activités de voisins. Si la maladie, le chômage, la solitude enserrent tout aussi fréquemment de nombreux « Châtelains » ; il n’en demeure pas moins que les habitants, les commerçants, les acteurs et partenaires professionnels et institutionnels ne manquent pas de courage pour initier un changement dans les façons de s’approprier l’espace en faisant ensemble.

Nous, élus écologistes, soutenons ces actions qui contribuent à partager des savoirs dans l’échange et l’entraide. Formidable opportunité de remodeler des espaces de ce quartier. Formidable opportunité de repenser son organisation en réintroduisant des espaces naturels dans ce lieu minéral.

La Ville impulse la participation des habitants à ce processus de transformation dont l’horizon peut sembler lointain d’ici à 2030. Toutefois le projet ne se limite pas à quelques coups de taloche sur des murs décrépis mais il prend en compte la réalité contextuelle pour dynamiser d’autres manières de vivre … en heureux « châtelains ». 

Notre actualité : http://blog.elusvertsdereze.org   
Sur Facebook et Twitter : @elusecolos_reze   
Contact : elus.ecologistes@mairie-reze.fr

Groupe de la minorité - Rezé à gauche toute !

L’utilisation de notre argent nous intéresse !

Si les moyens d’action d’une municipalité sont principalement conditionnés par le vote du budget, le débat d’orientation budgétaire (DOB) est la première étape qui gagnerait à être améliorée. Engager un véritable échange entre les rezéen-ne-s et les élu-e-s avant le vote du budget primitif serait possible, à condition de fixer de nouvelles règles en matière de communication des éléments (documentation, vulgarisation, délais…). Il est aussi indispensable de disposer de repères construits avec la population pour mesurer la pertinence des actions municipales réalisées et à venir. La majorité  municipale dit vouloir une ville solidaire, apaisée, attentive à sa jeunesse…. Ces orientations ont un coût. Comment les financer, alors que les communes subissent des baisses drastiques de recettes venant de l’Etat ?

Par de nouvelles recettes locales ? Si oui avec quelle justice fiscale ? Par des économies ? Si oui, où ?  

Rezé à Gauche Toute ! pense que les citoyen-ne-s ont leur mot à dire dans ce débat avant le vote en conseil municipal. Nous avions proposé une commission des finances ouverte aux habitant-te-s. Idée non retenue par le Maire, en contradiction avec une volonté affichée de renouveau du dialogue citoyen. Pourquoi ?

Rezé à Gauche Toute ! est convaincue que plus de transparence et de participation sur le budget pourraient devenir la nouvelle règle à Rezé, dans l’intérêt général.

Contact : rezeagauchetoute@gmail.com
Facebook : www.facebook.com/rezeagt

Groupe d'opposition - LR, NC, DD Ensemble pour Rezé

Dialogue citoyen à Rezé : l’art de ne pas communiquer

Le dialogue citoyen revisité s’il est fondé sur le constat de la désaffection de nos concitoyens dans les CCQ, ne fait en réalité que rajouter du compliqué au compliqué et est l’exemple type d’une « usine à gaz ».

Que comprendre dans l’empilement de « machins» qui sont soit disant susceptibles d’améliorer le dialogue citoyen, nouveau graal de ceux qui n’ont rien à proposer et qui évitent surtout de communiquer réellement avec nos concitoyens.

Dialabs : réunions publiques, permanences de quartier et conseillers référents.

Réunions en mouvement, réunions de co-construction, réunions thématiques, adjoints de quartier ou thématiques et comités grands quartiers (CCQ nouvelle génération)

Conférences citoyennes, l’observatoire citoyen des politiques publiques et le conseil municipal, au total 12 structures vont cohabiter et certaines vont même se démultiplier dans les quartiers et par thèmes.

Ajoutons à cela, les outils numériques inhérents à ce projet : plateforme, forum, réseaux sociaux, site internet et outils de concertation spécifiques, ainsi que les autres instances délibératives de la commune (sport, loisirs, culture, éducation etc…

En fait de dialogue, on installe un parcours du combattant dans lequel on ne sait comment les Rezéens y seront informés, comment ils s’approprieront son fonctionnement et comment ils pourront s’y positionner.

Le remède proposé est pire que le mal !

Multipliant les instances, la Municipalité amoindrie les contestations. Elle instrumentalise le dialogue citoyen comme faire-valoir des politiques souvent décidées par Nantes Métropole.

Les élus municipaux de la Droite et du Centre souhaitent une bonne année à tous les Rezéens et leurs adressent tous leurs vœux de bonheur et de santé pour 2017.

Groupe des élus de la droite et du centre
« Ensemble pour Rezé avec Philippe Seillier »
www.reze-avenir.fr
Tél : 06 51 74 48 83