Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > La mairie > Expressions politiques > Archives 2016 > Janvier 2016 > Groupe de la minorité - Rezé à gauche toute !

Groupe de la minorité - Rezé à gauche toute !

Accords transatlantiques, une question locale ?

Les projets d'accords de partenariat et d'investissement sont le nouveau danger pour notre démocratie. Connus sous les sigles TAFTA (USA) et CETA (Canada), ils vont toucher tous les secteurs de l'économie de l’État et  des Collectivités locales. Notre ville s’est mise hors TAFTA par un vote du Conseil Municipal. Cette mesure, symbolique, bien qu'indispensable, doit être relayée par une mobilisation citoyenne.

Quelles dérives si suppression des barrières douanières ou alignement des normes : l’opposition à l'extraction de gaz de schiste ou aux OGM devra s'appuyer sur des preuves scientifiques, fin du principe de précaution ; les services offerts au public  soumis à concurrence, donc impossibilité de favoriser les circuits courts et le bio dans les cantines. Si une municipalité ne respecte pas  l'accord l'investisseur (en général multinationale) pourra attaquer la commune devant un tribunal PRIVE. Même en cas d'alternance politique et de sortie de l'accord, les règles de défense des investisseurs  resteront valables 20 ans.

Face à ces projets portés par la finance et l'agrobusiness, J.Stiglitz, Nobel d’économie précise "Imaginez si de telles mesures avaient été en place quand les effets mortels de l’amiante, ont été découverts. (A Nantes on connaît cette question) Plutôt que de fermer les usines et d’obliger les groupes à dédommager les victimes,.., les gouvernements auraient dû payer les entreprises pour ne pas tuer leurs citoyens".

Comme RAGT, rejoignez le collectif Stop-Tafta.