Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > La mairie > Expressions politiques > Archives 2016 > Décembre 2016 > Groupe de la majorité - Parti communiste

Groupe de la majorité - Parti communiste

Transition écologique sans démagogie

Le projet de loi de finance 2017 prévoyait une taxe carbone spécifique aux centrales thermiques à charbon, abandonnée grâce à la mobilisation de ses salariés, à Cordemais pour notre département. Les communistes aussi s’étaient mobilisés contre cette taxe ne concernant que la France, dont les centrales sont celles qui polluent le moins en Europe, et elle tuait les recherches pour réduire les émissions de CO² de ce secteur. Cette mesure, évidemment pas envisagée dans les autres pays, condamnait les 5 dernières centrales à charbon françaises, 1400 emplois en Loire Atlantique, 5000 en France, au profit d’une hausse des importations énergétiques. Sacrifier l’emploi et la recherche pour importer de l’électricité plus polluante, voilà un beau calcul ! Pour info, tonnes de CO² émises par la production d’électricité thermique : France 37, Allemagne 282, Royaume-Uni 166 … Une fois de plus, les effets d’annonce de Mme Royal ont précédé la réflexion et l’évaluation des conséquences de ses choix.

Oui, il faut réduire la consommation des énergies fossiles, première cause du réchauffement climatique ! Sachant que les transports en consomment près de la moitié (44%), c’est dans cette direction qu’il faut se tourner prioritairement en privilégiant le rail pour les humains et les marchandises, le fluvial et le maritime… Mesures immédiates possibles = suppression des cars Macron et relance des liaisons ferrées intercités, financée par l’écotaxe sur les poids lourds !

groupecommuniste@mairie-reze.fr