Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > La mairie > Expressions politiques > Archives 2015 > Septembre 2015

Septembre 2015

Les tribunes des groupes politiques représentés au conseil municipal de Rezé.

Groupe de la majorité - Parti socialiste

Voici la rentrée arrivée

Durant l’été, la Ville de Rezé a travaillé pour préparer cette rentrée 2015 et faire en sorte qu’elle se passe dans les meilleures conditions possibles. Beaucoup de travaux d’entretien ont été réalisés dans les écoles de la Ville afin de maintenir un niveau optimum d’accueil des enfants rezéens.

Mais l’été, c’est aussi le moment des travaux d’aménagement et de voirie, ainsi que dans les transports, comme les voies du tramway entre 8 Mai et Mangin, mais aussi la voie du Chronobus C4 à la porte de Rezé.

Un été actif, donc, mais aussi un été sportif. Le 13 août s’est déroulée l’inauguration de la grande salle de sport métropolitaine à la Trocardière. Les enfants rezéens du programme Carrément sport ont ainsi pu profiter de la présence de l’équipe de France de Basket  pour faire la connaissance de Tony Parker !

Carrément sport, et l’ouverture gratuite des équipements sportifs de la Ville durant l’été : une nouvelle réussite ! Nous considérons qu’il est important, surtout pour ceux, encore trop nombreux qui ne peuvent pas partir l’été, d’offrir des activités de loisir et de détente.

Groupe de la majorité - Parti communiste

Tout le monde doit contribuer à la direction du gouvernail *

L’équipe municipale engage une nouvelle étape dans la démocratie participative, initiée il y a plus de 20 ans. Le nouveau dialogue citoyen s’appuie sur les outils existants en revisitant leur composition et fonctionnement (Conseil Économique et Social Communal, Comités Consultatifs de Quartier) et en en créant aussi de nouveaux. Aux côtés des débats initiés par la Métropole, (Loire, plan d’urbanisme, et bientôt transition énergétique), l’objectif est d’améliorer la qualité démocratique de la gouvernance de la ville, et dépasser le cercle des « habitués à donner leur avis ». Plusieurs conférences citoyennes sont mises en place ou le seront sur les rythmes scolaires, l’accueil des migrants européens, la sécurité publique. Ce, afin d’éclairer la décision des élus d’une expertise citoyenne.

L’ampleur de la crise sociale et celle du rapport des citoyens à la politique, nécessitent leur réappropriation du débat public. Il ne s’agit ni d’affaiblir la démocratie représentative, ni d’instrumentaliser le débat. Pour cela, il est impératif d’imaginer de nouveaux modes de fonctionnement et de rapport aux habitants, en allant vers la population sans attendre que celle-ci vienne vers les élus. Des expériences nouvelles doivent être menées en la matière. Cela commence à se faire au Château avec l’émergence du Conseil Citoyen pour co-construire le contrat de ville. Cela peut se faire sur toute la ville.

*Henrik Ibsen, dramaturge norvégien, comparant la société à un navire.

groupecommuniste@mairie-reze.fr

Groupe de la majorité - Les Verts

Pour une agriculture urbaine vivace à Rezé

L’agriculture est souvent dissociée des territoires urbanisés. Pourtant, elle occupe 60% du territoire de la communauté urbaine. Des initiatives émergent : fermes en ville, lieux d’élevage et de culture dans l’espace public, jardins collectifs, verticaux ou sur les toits. C’est un nouveau modèle avec des pratiques plus durables et plus locales, nécessitant moins de surface. Les bénéfices sont nombreux. Les circuits courts sont un véritable choix humain et économique qui favorise l’emploi local et une meilleure prise en compte de l’environnement, réinterroge les pratiques des citoyens et des collectivités dans leur rapport à la consommation et leurs achats.

La Ville de Rezé doit favoriser les acteurs et les initiatives assurant la viabilité de l’agriculture urbaine. L’arrivée prochaine du MIN ne peut-elle être l’occasion de porter la question à l’échelle métropolitaine ?

L’agriculture urbaine concourt à l’amélioration du cadre de vie. Il nous faut la prévoir au cœur de la ville, dans les aménagements de voiries.

L’agriculture urbaine favorise aussi le lien et la mixité sociale. Nous devons :
- faciliter l’émergence des jardins collectifs notamment au sein des quartiers populaires permettant aux habitants d’être acteurs de leur environnement.
- promouvoir les actions éducatives et pédagogiques vers l’agriculture urbaine et la valorisation de la biodiversité.

Pour les écologistes, il s’agit là d’un enjeu politique de taille… Pourquoi pas Rezé ville pilote de l’agriculture urbaine ?

Pour aller plus loin : http://www.blog.elusvertsdereze.org

Contact : elus.ecologistes@mairie-reze.fr

 

 

Groupe de la minorité - Rezé à gauche toute !

Et pendant ce temps….

La refonte du dialogue citoyen, pour une approche « plus co-élaborative des citoyens, inventer de nouvelles formes de dialogue pour toucher toutes les catégories d'habitants de Rezé », une participation dès le début aux projets… c’est la direction affichée  par la majorité municipale. Tant mieux ! la démarche d‘associer les citoyens dans le projet d’aménagement de la ZAC Pirmil-les Isles semble être la marque de cette volonté. Dont acte ! Mais la localisation à terme de l’aéroport est déterminante.

Alors osons le scénario du maintien de Nantes Atlantique :

Ne perdons pas  plus de temps et d’argent inutilement. L’Atelier Citoyen pour l’optimisation de l’aéroport existant regroupant des habitants, des salariés, des experts ont  « planché » durant plusieurs mois avec quatre objectifs : réduire les nuisances, préserver l’environnement, accompagner l’évolution du trafic aérien et favoriser le développement économique et les emplois. La restitution publique des travaux a eu lieu en juin. C’est possible et même chiffré ! RAGT a participé à l’Atelier parce que nous croyons à l’intelligence collective et citoyenne.

Puisque nous avons moins d’argent et que  nous voulons préserver les terres agricoles et les emplois, nous proposons de faire mieux avec ce que l’on a !

Faites-vous votre propre opinion : consulter le site www.ateliercitoyen.org

http://reze.a-gauche-toute.fr

Groupe d'opposition - UMP, Divers droite Ensemble pour Rezé

Rentrée 2015 : Ah les beaux jours !

Les activités reprennent leur cours et la rentrée est aussi l’heure de faire les comptes.

Le bilan du gouvernement est arrivé dans nos boites aux lettres avec une hausse des impôts qui se fait durement ressentir et plombent les finances des ménages. Le budget alloué à la rentrée est de plus en plus serré et les coûts de cette rentrée augmentent encore de + 2% par rapport à l’année dernière.

Se serrer la ceinture devient la devise des rentrées successives depuis la gauche au pouvoir. En cela les rythmes scolaires y contribuent  aussi.

Cette réforme mal ficelée, impose à nos enfants d’être demi-pensionnaire pour participer effectivement aux activités pédagogiques durant la pause du midi. Malgré une conférence citoyenne, seule action de la majorité depuis un an et demi, elle fait au final  un choix très clair : elle remet en cause l’égalité d’accès aux activités pour tous les enfants et fait peser un poids financier supplémentaire sur les familles en faisant payer les activités périscolaires (Coût 8.69 € pour le repas et les activités pour les tranches les plus fortes).

Bel exemple d’école socialiste qui ne sait creuser les différences que par l’argent et qui travestit la démocratie participative à des fins de communication.

Autre mesure de « justice sociale » qui loin d’inciter à utiliser les transports en commun, alourdira un peu plus aussi les budgets des familles ; en juillet dernier Nantes métropole a décidé d’augmenter les tarifs des transports en commun (TAN) de 1.50 %,

Groupe des élus de la droite et du centre
« Ensemble pour Rezé avec Philippe Seillier »

www.reze-avenir.fr

Tél. 06 62 14 63 48