Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > La mairie > Expressions politiques > Archives 2015 > Mars 2015

Mars 2015

Les tribunes des groupes politiques représentés au conseil municipal de Rezé.

Groupe de la majorité - Parti socialiste

Pacte métropolitain : une nouvelle ambition

Notre ville va être le centre de grands projets d’avenir : la ZAC des Isles, le transfert du Marché d’intérêt national (Min) et la création du Pôle agroalimentaire dans la ZAC Océane sont des enjeux forts pour le développement du territoire, pour l’évolution dynamique de Rezé et pour l’emploi de demain. Ces projets sont au coeur du développement de notre ville, mais aussi de la métropole tout entière. C’est donc tout  naturellement que Rezé s’est engagée dans le nouveau « Pacte métropolitain ». L’esprit de ce pacte métropolitain, c’est de redonner un nouveau souffle et une nouvelle ambition à notre Métropole qui a pris son statut officiel le 1er janvier dernier.

Nous avons fait le choix de ce pacte pour mettre en place une stratégie commune d’attractivité pour l’emploi, pour un égal accès de tous les habitants de la métropole à la culture, plus de solidarité et d’efficacité et pour vivre dans une Métropole utile au quotidien. La volonté est de fonder notre avenir métropolitain sur quatre piliers : une citoyenneté renouvelée, des compétences élargies, une démarche solidaire engagée concrètement dans la transition écologique et une métropole attractive au niveau européen. Rezé a pris cet engagement, aux côtés des 23 autres communes de l’agglomération, parce que nous voulons continuer à  être des acteurs majeurs de ce développement commun.

Le groupe PS

Groupe de la majorité - Parti communiste

Restons Charlie !

Le week-end des 10 et 11 janvier derniers, plus de 4 millions de personnes descendaient dans les rues des villes de France clamant « Je suis Charlie » après les odieux attentats qui ont touché notre pays. Les  citoyennes et les citoyens manifestaient ainsi leur attachement aux valeurs de la République, la liberté, l’égalité, la fraternité, mais aussi la laïcité et la solidarité, interpellant l’ensemble des « Politiques ». Personne ne s’y est trompé : la présence dans les rues de dirigeants comme le premier ministre israélien Benyamin Netanyaou qui continue à entretenir un régime d’apartheid à l’égard du peuple palestinien ou du turc Ahmed  Davutoglu qui enferme les journalistes, sans parler de la droite française ou de son extrême-droite qui entretiennent l’islamophobie, ces présences ne sauraient masquer une réalité : les valeurs défendues ce jour-là  étaient essentiellement des valeurs défendues dans l’histoire de notre pays par la gauche française.

Près de deux mois après ces journées, sommes-nous encore tous « Charlie » ? Où en sont la liberté quand la presse est muselée par la finance, la laïcité, quand les attaques contre son principe se répandent, l’égalité, quand la pauvreté s’étend ? Eveiller les consciences, lutter contre les dogmes dominants, agir pour transformer notre société jusque dans ses institutions, voilà le défi qui interpelle toute la gauche. Les élus  communistes de Rezé, au sein de la municipalité pour qui le « vivre ensemble » a un sens, entendent contribuer à relever ce défi.

groupecommuniste@mairie-reze.fr

Groupe de la majorité - Les Verts

Ouverture du marché d’électricité : vive les EnR !

La loi NOME* ouvre à la concurrence les marchés de l’énergie. La Ville doit revoir ses contrats avant le 1er janvier 2016 pour ses plus gros compteurs d’électricité. Rezé a suivi la proposition de Nantes Métropole de négocier un accord-cadre avec les fournisseurs, permettant ainsi d’obtenir des conditions plus avantageuses. C’est aussi l’occasion de flécher certains compteurs sur un lot spécifique 100% Energie Renouvelable (EnR).

Quel intérêt, collectivité ou particulier, à acheter à ce genre de fournisseur ? D’abord pour un respect évident de l’environnement : risque de pollution majeure (Fukushima), déchets non éliminés avec les  connaissances actuelles. Pour notre responsabilité sociétale aussi : l’uranium est extrait de mines au Niger dans des conditions criminelles pour les travailleurs nigériens. Enfin pour nos finances : la vérité des coûts de l’électricité d’origine nucléaire n’est qu’à son début. La provision de sommes astronomiques pour le démantèlement des centrales ou le traitement des déchets va sans cesse alourdir la facture (+ 50% au moins  prévus d’ici 2020). De l’autre côté, les EnR baissent car la recherche augmente sans cesse les rendements, et la multiplication des installations abaisse les coûts de production, avec une pollution quasi nulle. Alors c’est maintenant qu’il faut s’orienter vers les EnR, et pas juste un peu pour faire joli ! Mais de la façon la plus massive possible ! Pour le faire vous aussi, contactez-nous.
*Due à une recommandation européenne - 2010

Pour aller plus loin : http://blog.elusvertsdereze.org
Contact : elus.ecologistes@mairie-reze.fr

Groupe de la minorité - Rezé à gauche toute !

Des budgets ? Pour qui ? Pour quoi ?

RàGT ! a déjà eu l’occasion d’exprimer son désaccord sur les choix budgétaires, notamment sous la précédente mandature. Avec la baisse sensible de la dotation de l’État, nous sommes plus que jamais partisans  d’une collectivité qui assume pleinement ses responsabilités sociales et ses obligations de service public pour les prérogatives dont elle a la charge. C’est pourquoi nous privilégierons les investissements qui répondent dans un esprit d’intérêt public égalitaire et de solidarité aux besoins des enfants à l’école, des personnes âgées et celles qui sont vulnérables, de l’enfance et des loisirs (culture et sport), sans oublier  l’amélioration nécessaire des outils permettant aux services municipaux d’offrir un service de qualité.

Le choix des dépenses ne doit pas occulter le fonctionnement. À celles difficilement maîtrisables comme l’énergie et les fluides, il faut continuer à privilégier ce qui touche à la qualité du service public, qu’il s’agisse de dépenses directes ou de subventions. À la croyance trop souvent véhiculée que les dépenses de personnels sont une charge, nous opposons qu’elles sont productrices de richesses collectives véritables. Nous veillerons à ce que ces dépenses privilégient le quotidien des Rezéen-ne-s plutôt qu’une bien illusoire attractivité. Nous voulons répondre aux attentes du vivre-ensemble plutôt qu’au dogme de la croissance à tous crins source de toujours plus d’inégalités !

Contact :  rezeagauchetoute@gmail.com

Groupe d'opposition - UMP, Divers droite Ensemble pour Rezé

PLU Métropolitain

Dans quelle ville voulons-nous vivre demain ? Nous voulons tous une Métropole intelligente, réactive, économe, en transition vers une ère post-carbone, conviviale, solidaire et sûre, dans laquelle les infrastructures  créent du lien entre les les habitants. Nous voulons tous des villes durables, numériques sans injustice ni exclusion, qui préserveront les surfaces agricoles, qui concilieront l’attractivité économique, la cohésion sociale et les enjeux environnementaux. Nous voulons tous qu’elles comportent tous les services publics, des industries légères, des commerces et des espaces verts. Qu’elles garantissent des lieux de vie privés, desservis par des transports en commun performants adaptés aux horaires des services et des commerces. Des villes qui n’excluent ni les anciens, ni les familles, ni les jeunes, qui auront éradiqué l’habitat indigne, banni les  zonages et rendu les quartiers attractifs. Cette Métropole de demain reste à inventer et c’est bien le PLU métropolitain qui devra assurer la cohérence entre les intérêts communaux et métropolitains.

Le Plan Local d’Urbanisme métropolitain en construction doit être élaboré en étroite collaboration avec chacune des 24 communes de notre collectivité. Notre adhésion à ce véritable projet de territoire partagé doit  être construite avec tous les métropolitains et respecter les conditions suivantes :

  • Le dialogue constant entre la Métropole, les communes et leurs habitants,
  • le respect des spécifi cités historiques, démographiques et urbanistiques de chaque commune et de chaque quartier.

Les élus « Ensemble pour Rezé avec Philippe Seillier »

www.reze-avenir.fr
Tél. 06 62 14 63 48