Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > La mairie > Expressions politiques > Archives 2015 > Avril 2015

Avril 2015

Publié le 1 avril 2015

Les tribunes des groupes politiques représentés au conseil municipal de Rezé.

Groupe de la minorité - Rezé à gauche toute !

La mobilité: enjeu pour le bien-être des citoyens

Tunnel, Pont, Transbordeur, autant d’idées pour franchir la Loire et répondre à la croissance des déplacements. Le problème n’est-il pas pris à l’envers ? Une politique favorisant la (re)localisation d’entreprises et d’emplois au sud Loire, à commencer par le maintien de l’aéroport à Bouguenais, diminuerait ce trafic. Les 700 000 habitants annoncés en 2030 dans la métropole vivront-ils mieux qu’aujourd’hui ? La croissance démographique génère une augmentation du trafic urbain, de la pollution et des nuisances. Ne vaut-il pas mieux favoriser une entraide des territoires et le maintien des petites villes à taille humaine de Loire  Atlantique grâce au développement harmonieux et accessible à tous les citoyens des services publics, des filières de formation, des bassins d’emplois, … avec des modes et temps de déplacement « raisonnés ».

Les transports collectifs sont devenus des sources de revenus grâce aux délégations de service public avantageuses pour certaines entreprises. Leur coût est inégalement partagé. C’est pourquoi nous prônons la gratuité progressive des transports TAN, pour augmenter leur fréquentation. Les gains sont environnementaux, sociaux et sociétaux. L’enjeu est donc de trouver de nouvelles marges budgétaires pour Nantes Métropole. Nous défendons ce choix politique en proposant, par exemple, un bac à bus et vélos entre Trentemoult et Chantenay plutôt qu’un tunnel à voitures à 350 millions d’euros (7 ans de gratuité).

Contact :  rezeagauchetoute@gmail.com

Groupe de la majorité - Parti socialiste

Le Débat PLUM : un enjeu pour demain

L’aménagement de l’espace métropolitain se construit aujourd’hui. Le Plan Local d’Urbanisme Métropolitain est un document important : le guide juridique et politique pour l’aménagement de l’espace métropolitain dans les vingt prochaines années. C’est l’expression d’une vision politique pour l’avenir : un engagement en termes de valeurs, de principes réaffirmés en matière de logement, de mobilité, d’équipements publics, de développement économique, d’environnement. Bref, tout ce qui contribue à faire de notre territoire, un territoire attractif.

C’est aussi l’expression des citoyens, des habitants des villes et des quartiers de la métropole. Nous vivons dans une Métropole attractive où le besoin en logement, comme dans toutes les grandes aires urbaines de France, est de plus en plus important. Il faut donc à la fois pouvoir répondre à cette demande, tout en préservant notre cadre de vie. Il faut aussi que nous pensions des parcours résidentiels pluriels, adaptés aux besoins réels et aux modes de vie d’aujourd’hui et de demain.

À Rezé, nous lançons une grande concertation sur ce PLUM, dans les quartiers, au plus près des habitants, au plus près des réalités, des besoins, des modes de vie. Plus de 200 Rezéens participent à cette concertation et s’impliquent dans cette réflexion. Après le débat sur la Loire qui appelait les citoyens à la réflexion, c’est là une nouvelle démarche ouverte qui nous permet d’avoir, avec vous, un dialogue passionnant,  libre et enrichissant pour les projets de notre Ville, de nos quartiers et de notre métropole.

Le groupe PS

Groupe de la majorité - Parti communiste

La ville « amortisseur social » ?

L’étude menée par le Compas (centre d’observation et de mesure des politiques d’action sociale) et l’Auran (Agence d’urbanisme de la région nantaise) évalue les changements observés dans la composition de la population rezéenne entre 2006 et 2011. Si celle-ci a augmenté de 4%, Rezé reste la plus mixte de l’agglomération, l’ensemble des catégories sociales y étant représentées, avec notamment 47% d’ouvriers et  d’employés et 42% de cadres et de professions intermédiaires mais avec un salaire médian inférieur à celui de la métropole. Enfin la population nouvelle est principalement constituée de jeunes de 20-29 ans  originaires de l’agglomération.

Ces éléments témoignent de la capacité de la ville à accueillir et à loger ses habitants dans un contexte d’attractivité de la métropole mais aussi des difficultés et attentes que cela révèle. 17,4% des familles sont monoparentales, 37,4% des foyers sont des personnes seules et 10,4% des habitants a plus de 75 ans. Enfin nous comptons 4 200 chômeurs. Les besoins en logements sociaux et adaptés, en équipements, en  services publics de qualité et de proximité y sont d’autant plus importants que la politique nationale fragilise davantage encore les catégories sociales que nous retrouvons à Rezé. Pour les élus communistes cette  situation appelle une remarque essentielle : les politiques nationales conduites jusqu’à présent continuent à étendre la précarité et à réduire les capacités d’action des collectivités réduisant leur rôle d’amortisseur  social.

groupecommuniste@mairie-reze.fr

Groupe de la majorité - Les Verts

Accord commercial UE et États-Unis : quel enjeu ?

L’ACTA ou Accord Commercial Transatlantique (TAFTA) dont les négociations, débuté en juillet 2013 aborde une étape décisive d’ici à la fin 2015. Dans ce cadre les sujets abordés concernent les barrières douanières, les marchés des biens et des services et l’ouverture plus large des marchés publics aux américains. On peut aussi évoquer pêle-mêle le mécanisme de règlement des différends entre états et  investisseurs, les questions de santé, de sécurité et d’environnement.

Totalement immergés dans le contexte de la mondialisation, vous aurez saisi que l’enjeu n’est pas de s’insurger de façon automatique, systématique contre tout changement. Il est à noter que l’allègement des barrières douanières, l’optimisation du fonctionnement des réglementations européennes et américaines transformerait cet espace économique en terrain fertile pour le commerce et l’investissement bilatéral. Vous comprendrez alors que ces processus de négociations ne se déroulent pas à la lumière du jour à l’instar de négociations de cette envergure. En revanche dans une optique de transparence, certains rapports concernant les négociations sont désormais accessibles grâce à la volonté d’élus et de citoyens. Toutefois élu-e-s écologistes, collectivités locales, société civile à travers l’expression et l’action des associations et collectifs de citoyens : restons éveillés !

Pour aller plus loin : http://blog.elusvertsdereze.org
Contact : elus.ecologistes@mairie-reze.fr

Groupe d'opposition - UMP, Divers droite Ensemble pour Rezé

Migrants européens : pour un pacte républicain

Le 11 janvier dernier, nous étions unis contre la barbarie et pour la liberté. Cette unité républicaine restera-t-elle le fondement de notre réflexion alors que Rezé engage une conférence citoyenne sur l’accueil de la communauté Rom sur notre territoire ? Si on ne peut fermer les yeux sur la méfiance qu’elle suscite on ne peut accepter de laisser vivre des familles entières dans des caravanes insalubres, sur des terrains «  déchetteries ». L’intégration, l’acceptation de leur différence, la prise en considération de leur humanité passent par des valeurs à partager qu’il faut redéfinir. Lors de notre dernière campagne municipale, nous avions posé les bases de cette réalité :

• Le respect de nos règles républicaines, l’intégration sociale et sanitaire, l’éducation et le travail. Ces engagements étant consignés dans un pacte d’intégration.
• Un accueil limité à quelques familles qui permettrait de privilégier un accompagnement de qualité entre la ville, les réseaux associatifs et les familles volontaires.
• La mise à disposition d’un site d’hébergement digne, autogéré et sous contrôle des services de la mairie.

Cette réflexion qui s’ouvre sur les conditions d’accueil des migrants, oblige d’ores et déjà la majorité municipale à agir. Dans le cas contraire, elle se rendrait complice des incivilités que subissent nos concitoyens et  d’inhumanité dans le traitement de ces personnes en danger.

Les élus « Ensemble pour Rezé avec Philippe Seillier »

www.reze-avenir.fr
Tél. 06 62 14 63 48