Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > La mairie > Conseils municipaux > Comptes rendus > Débat sur le budget 2014 > Plus d’achats durables

Plus d’achats durables

De gauche à droite : Yoann Dauffy (rapporteur), Eric Lepiller (animateur), Christian Siguié et Christian Garnier. (Agrandir l'image).

De gauche à droite : Yoann Dauffy (rapporteur), Eric Lepiller (animateur), Christian Siguié et Christian Garnier.

La Ville et le Conseil économique et social communal (CESC) travaillent ensemble pour améliorer la politique d’achats durables.

Pour réaliser l’ensemble de ses missions, une ville achète des services, des fournitures à des entreprises. Comment peut-elle maîtriser au mieux ses dépenses tout en achetant des produits en cohérence avec les trois piliers du développement durable : l’environnement, l’économie et le social ? Vaste chantier. Certes, il y a le Code des marchés publics qui depuis 10 ans prend en compte le respect de la planète et le bien-être humain. Et, depuis le début des années 2000, Rezé s’est engagée dans une dynamique d’achats durables (80% papier recyclé, produits d’entretien bio, 16,7% denrées alimentaires bio, vêtements équitables, marchés avec entreprises adaptées pour personnes handicapées ou éloignées de l’emploi…). Mais, la Ville souhaite aller plus loin.

Pistes d’action

C’est pourquoi, Rezé a demandé aux membres du Conseil économique et social communal de plancher sur le sujet pour améliorer ses actions. Ce qu’ils ont fait en proposant plusieurs pistes à explorer : passation de commandes par internet, développer les produits éco-responsables, le regroupement des commandes de fournitures et le travail de sensibilisation en direction des habitants. Mais aussi privilégier les entreprises locales. Cependant, dans ce domaine, il y a une épine : selon le Code des marchés publics, le critère géographique ne peut intervenir dans la sélection des entreprises sauf pour les achats de produits issus de l’agriculture (90% des fournisseurs de la restauration municipale sont de la région). 

Aujourd’hui, l’ensemble des services est sensibilisé à l’achat durable. La Ville est reconnue comme territoire de commerce équitable (label obtenu en 2012) et est engagée dans une démarche de responsabilité sociétale. La dématérialisation des marchés sera effective en 2015. Un travail de sensibilisation au développement durable est mené dans les écoles primaires mais aussi au sein de la Maison du développement durable.

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qu’un achat durable ?

C’est l’achat d’un produit ou d’un service respectueux de l'environnement et fabriqué dans des conditions socialement respectueuses (exemple : le commerce équitable).