Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > La mairie > Conseils municipaux > Comptes rendus > Budget 2017 : maintenir le cap

Budget 2017 : maintenir le cap

Publié le 4 avril 2017

La Ville maintient ses engagements auprès des habitants malgré le contexte financier difficile. Le 31 mars, le conseil municipal a adopté le budget 2017. Plus de huit millions d’euros seront investis pour les Rezéens.

Conseil municipal du 31 mars 2017

Le 31 mars dernier, les élus ont voté le budget dans un contexte toujours aussi contraint. Au chapitre des mauvaises nouvelles : la baisse drastique des dotations de l’État. En quatre ans, nous perdrons plus de quatre millions d’euros de recettes, rappelle le maire, Gérard Allard. Une situation inédite qui oblige la Ville à faire preuve d’inventivité pour conserver un haut niveau de service. Il n’est pas question de changer de cap, affirme le maire. Nous maintenons nos priorités pour répondre aux besoins des Rezéens.En 2017, le budget s’élève à 62 millions d’euros : une partie dédiée au fonctionnement des services publics et une autre à l’investissement. 

Les priorités 2017 : enfants, seniors…

Côté investissements, l’accent est mis sur les plus jeunes avec plusieurs projets majeurs : la création d’un multi-accueil au Chêne-Gala, l’extension de l’école de La Houssais, ou encore la construction d’un nouveau restaurant scolaire à l’école Salengro. Autres grandes priorités en 2017 : l’accompagnement à la vie culturelle, sportive et associative, la solidarité avec une attention particulière pour les seniors, les habitants du Château et les migrants. En outre, des actions se poursuivront en faveur de la transition écologique et la tranquillité publique pour offrir aux Rezéens une ville apaisée, intégrée dans la dynamique métropolitaine, souligne le maire. Nous continuerons à construire la ville avec les habitants.  

Pas de hausse des taux d'impôts

Les taux de la taxe d’habitation et de la taxe foncière n’augmentent pas en 2017. Les efforts demandés aux Rezéens l’an dernier et l’arrivée de familles dans la commune apportent de nouvelles recettes, explique Noro Randrianarison, adjointe au maire. Sans compter le travail de titan fourni par les services de la Ville pour contenir les dépenses de fonctionnement.Une bonne gestion qui permet à Rezé de conserver un niveau d’endettement inférieur aux villes de même strate.

Adoption à la majorité

Le vote du budget a suscité des réactions au conseil municipal. Rezé à gauche toute ! souhaite que le budget soit réfléchi avec les citoyens au moment de son élaboration et préfère s’abstenir. Les républicains votent contre le budget dénonçant un manque d’ambition. En guise de réponse, la majorité rappelle que de grands projets vont voir le jour grâce à la Métropole : le Marché d‘intérêt national avec le pôle agroalimentaire, la ZAC des Isles et le renouvellement du quartier Château. Le budget a été voté à la majorité.

En savoir plus : Budget 2017 - Les chiffres clés (version animée)

 

EN BREF

Deux terrains aménagés pour les Roms

Famille roms à Rezé (Agrandir l'image).

Au total, cinq terrains seront aménagés pour offrir des conditions de vie décentes à des familles roms déjà installées à Rezé.

Il y a urgence à agir face à une situation inacceptable, rappelle le maire. Les élus ont autorisé le démarrage des travaux d’aménagement de deux premiers terrains pour accueillir des familles roms déjà installées à Rezé. Cette décision fait suite aux engagements pris par la Ville en juin dernier, pour favoriser l’intégration des migrants et leur permettre d’accéder à des conditions de vie décentes. Ouverture des deux premiers terrains en septembre. Trois autres suivront en 2018 et 2019.

En savoir plus

 

Halle de la Trocardière : fin de la délégation

La gestion de la Halle de la Trocardière est aujourd’hui confiée à la société NGE (Nantes Métropole gestion équipements) via une délégation de service public. La convention arrivant à échéance le 31 décembre 2017, une nouvelle procédure va être lancée pour désigner un délégataire. Rezé à gauche toute ! regrette « qu’un retour en régie n’ait pas été étudié » . Les républicains s’interrogent sur « le positionnement de l’équipement » . La majorité rappelle que « la Halle de la Trocardière rayonne à l’échelle de la Métropole ».

 

Palestine : partenariat avec la Ville de Nantes

La Ville de Nantes apporte son soutien à la coopération initiée en 2007 entre Rezé et Abu Dis en Palestine.Ensemble, nous pourrons donner plus de visibilité à l’action déjà engagée auprès du peuple palestinien dépossédé de ses terres par Israël, explique Dominique Poirout, adjointe au maire en charge des relations avec le Moyen-Orient et la Palestine. Notre cause a besoin d’être connue et partagée avec les habitants. Une convention sera signée entre Rezé, Nantes et Abu Dis. Elle fixera le montant de la participation financière de la Ville de Nantes.  

 

Logement social : vers un guichet unique

Nantes Métropole étudie la mise en place d’un service d’accueil et d’information des demandeurs de logement social commun à l’échelle de la Métropole, avec une gestion partagée des demandes. L’objectif : garantir une meilleure équité entre les habitants. Sur les dix dernières années, la moitié des habitations construites à Rezé sont des logements sociaux. La Ville de Rezé a émis un avis favorable au projet.

 

Étude urbaine commandée à l’Auran

L’Auran (Agence d’urbanisme de la région nantaise) va réaliser une étude sur l’évolution urbaine du territoire situé au nord des Villes de Rezé et de Bouguenais. Un secteur comprenant notamment la ZAC des Isles. Une subvention de 25 000 euros sera versée par la Ville de Rezé, 40 000 euros par Nantes Métropole et 15 000 euros par la Ville de Bouguenais. Rezé à gauche toute ! regrette que cette somme ne soit pas utilisée à d’autres postes plus utiles. La majorité et les républicains soulignent au contraire « la nécessité d’un éclairage par des experts sur des projets aussi importants

 

Feu vert pour l’école de La Houssais

Ecole de La Houssais (Agrandir l'image).

Des travaux d'extension seront réalisés à l'école de La Houssais.

Les élus ont validé le montant des travaux pour réaliser l’extension du groupe scolaire de La Houssais. L’école maternelle et le restaurant scolaire seront reconstruits. L’école élémentaire sera restructurée et agrandie. Montant total des travaux : 3,5 millions d’euros.  

 

Trois nouveaux élus

Rezé à gauche toute ! (Agrandir l'image).

Patrice Rodet, Catherine Pajot et Emile Robert ont quitté le conseil municipal.

Les trois élus de Rezé à gauche toute ! ont présenté leur démission au maireafin de laisser la place aux trois suivants sur la liste. Le maire a salué l’engagement et le bon état d’esprit constructif des trois démissionnaires qui ont su jouer leur rôle d’élus de l’opposition. Emile Robert, Catherine Pajot et Patrice Rodet cèdent leur siège à Blaise Clément, Dominique Caillon et Marie Tenailleau.

Commentaire(s)

Contact

Le registre complet des délibérations est consultable en mairie.

Informations : 
Tél. +33 (0)2 40 84 43 84               
Formulaire de contact