Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Septembre 2015 > Squash : un événement unique

Squash : un événement unique

Publié le 24 août 2015

C’est au Lieu unique que l’association Squash Rezé organise le premier Open international de Nantes. Du 2 au 6 septembre.

Premier open international professionnel de Nantes (Agrandir l'image).

Court vitré et tribunes pouvant accueillir 630 spectateurs

 

Le rêve un peu fou de quelques membres de l’association Squash Rezé est devenu réalité. Du 2 au 6 septembre va se tenir le premier open international professionnel de squash de Nantes, organisé par le club. Et, histoire de rendre le pari encore plus audacieux, et l’événement exceptionnel, c’est au Lieu unique qu’un court vitré et des tribunes pouvant accueillir 630 spectateurs vont être installés.

«Nous voulons démocratiser le squash, qui est aux portes de l’olympisme», indique Christophe Bouin, le président de la dynamique association rezéenne, qui compte 230 adhérents. Quant au choix du Lieu unique, il s’explique par l’envie de «marier sport et culture. Ludique et spectaculaire, le squash peut en donner l’occasion», estime François Le Jort, directeur du projet.

Prestations de DJ’s entre les matchs

Côté plateau sportif, 28 joueurs de douze nationalités seront en lice, dont six figurent parmi les cent premiers mondiaux. Parmi eux les Français Grégoire Marche (n° 29) et Lucas Serme (n° 41), récents champions d’Europe par équipe sous le maillot bleu. La programmation artistique autour de l’épreuve est assurée par le Lieu unique, incluant des DJ ‘s pour chauffer l’ambiance, les vidéastes Sherkan et l’affichiste Michel Bouvet.

Le prix des places est volontairement accessible : 5 et 7 € en semaine, 8 et 12 € le week-end. Le mercredi 2 septembre, l’entrée est gratuite en après-midi pour les 5 – 17 ans. Il sera également possible d’assister gratuitement aux qualifications de l’Open international le 31 août et le 1er septembre à 14 h au Badmin’Squash de Rezé.

Géolocalisation

2 Quai Ferdinand Favre, 44000 Nantes

Commentaire(s)