Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Septembre 2015 > Le débat Loire débouche sur 25 préconisations

Le débat Loire débouche sur 25 préconisations
Thème : Dialogue citoyen

Publié le 15 septembre 2015

Cet été, la Commission du débat « Nantes, la Loire et nous » a épluché les 1240 contributions avant de présenter son rapport final aux maires de l’agglomération vendredi 11 septembre 2015. A la clé, 25 préconisations.

Les membres de la commission ont analysé les 1240 contributions produites au cours des huit mois de débat. Ce chiffre élevé illustre la forte participation des « acteurs » qu’ils soient associatifs ou institutionnels, écologiques ou économiques…

40 000 personnes …

Premier du genre en France, ce débat a fédéré plus de 40 000 personnes avec une implication particulière de 5 000 d’entre elles en tant que contributeurs et participants aux initiatives municipales et métropolitaines. Pour Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, « cette forte mobilisation, basée sur le bénévolat et l’énergie des citoyens, se traduit dans la qualité et la densité des propositions ».

De nouvelles liaisons navibus

De multiples attentes en termes d’accessibilité pointent du doigt le désir d’appropriation réelle des berges : continuité des parcours à pied, à vélo, entretien et aménagement des abords du fleuve… Invitation au voyage, le paysage ligérien doit parallèlement préserver ses espaces « vierges », synonymes de repos et bien-être.

Autre recommandation : le maintien de l‘activité portuaire dite maritime malgré la baisse du flux de transport. L’émergence de nouvelles activités comme la logistique urbaine pourraient se développer et influer sur l’avenir du port et maintien de la zone d’évitage. La commission souligne l’importance de veiller à ce que ces pratiques naissantes respectent leur bon état écologique du fleuve et maintiennent l’équilibre entre écologie et économie. En question également, l’éventuel choix d’une nouvelle solution de franchissement à l’ouest de l’île de Nantes.

Dans ce domaine, la Commission préconise l’élargissement du pont Anne-de-Bretagne à très court terme. Face à l’urgence des décisions à prendre en matière de franchissements et à l’ouverture du CHU à l’horizon 2025, cet aménagement apparaît prioritaire tout comme la création rapide de nouvelles liaisons navibus.

 Et maintenant?

Consultable par tous sur le site du débat , le rapport ouvre une nouvelle page sur « cette envie deLoire » exprimée par les habitants de la métropole. Pour les membres de la Commission, eux aussi en attente de la réponse de Nantes Métropole et des décisions du conseil métropolitain, le souhait est double. D’une part, l’attente de réponses concrètes à court terme et d’engagements à moyen terme tout en prenant en compte le contexte budgétaire ; et de l’autre, l’envie de donner le maximum de transparence aux choix comme aux décisions pour que les citoyens poursuivent leur implication dans la vie démocratique. Les élus feront part de leurs premières décisions en décembre 2015.

Commentaire(s)