Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Octobre 2014 > Sport collectif : l’heure de la reprise > NRB : les nouveaux visages

NRB : les nouveaux visages

Après un été stressant en coulisses, le Nantes Rezé Basket est impatient d'en découdre sur le terrain. (Agrandir l'image).

Après un été stressant en coulisses, le Nantes Rezé Basket est impatient d'en découdre sur le terrain.

Après un été stressant en coulisses (menacé de faillite, le Nantes Rezé Basket (NRB) a failli être rétrogradé) et un nouveau trio à sa tête - Hubert Gouriou entouré de deux vice-présidents Philippe Michaud et Jean-Luc Chesneau -, le club se montre prudent à l’entame de cette nouvelle saison.

 

Propos d’Hubert Gouriou, président du club du Nantes Rezé Basket dont l’équipe première évolue en ligue féminine de basket.

Comment abordez-vous cette nouvelle saison ?

Nous sommes soulagés d’avoir réussi à maintenir le club au plus haut niveau. Aujourd’hui, si nos moyens sont moindres, nos ambitions restent intactes. Les départs de Marielle Amant (Villeneuve d’Asq), Cayla Francis (Australie) et Caroline Aubert (retraite), ont été compensés par les arrivées de Margret Skubballa et d’Emilija Podrug, qui nous apportent expérience et qualité. Finalement, notre effectif a peu évolué et c’est une bonne chose. Les joueuses se connaissent bien et trouveront plus rapidement des automatismes.  

Quelles seront les premières rencontres importantes à disputer pour vous ?

Certaines équipes paraissent, sur le papier, inabordables. Je pense à Bourges, Montpellier et Villeneuve d’Asq qui feront une nouvelle fois partie des favoris de notre championnat. L’objectif sera d’essayer de faire « des perfs » face à ces équipes, notamment à domicile. Samedi 29 novembre, la réception de Villeneuve d’Asq, avec le retour de Marielle Amant s’annonce comme le gros rendez-vous de ce début de championnat.

Après, il s’agira surtout de prendre des points face à des adversaires à notre portée. Dimanche 2 novembre, nous nous déplaçons à Lyon. Dans la foulée, nous recevrons le club de Charleville-Mézière. Après ces deux rencontres, nous en saurons beaucoup plus quant à notre niveau et nos ambitions dans ce championnat.

Quelles sont les ambitions fixées à l’équipe première pour cette saison ?

Cette saison est pour nous une année de transition. La priorité est donnée au championnat, où nous espérons nous maintenir dans le top 8. Pour ce qui est de l’Eurocup, nous ambitionnons de nous qualifier pour le second tour. Pour mémoire, l’an passé, le club avait atteint les quarts de finale de cette compétition.