Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Octobre 2014 > Sport collectif : l’heure de la reprise

Sport collectif : l’heure de la reprise

Publié le 17 octobre 2014

Octobre sonne la rentrée des sportifs. Nous les avions quittés auréolés de titre pour certains, incertains quant à leur avenir pour d’autres. Où en sont les clubs sportifs à l’heure de la reprise ?

Hand, volley, basket, les clubs rezéens, tant masculins que féminins se bousculent dans l’élite. Nouvelles saisons et nouveaux défis. Ils se confient sur leurs souhaits à l’aube de la reprise de la compétition.

NRB : les nouveaux visages

Après un été stressant en coulisses, le Nantes Rezé Basket est impatient d'en découdre sur le terrain. (Agrandir l'image).

Après un été stressant en coulisses, le Nantes Rezé Basket est impatient d'en découdre sur le terrain.

Après un été stressant en coulisses (menacé de faillite, le Nantes Rezé Basket (NRB) a failli être rétrogradé) et un nouveau trio à sa tête - Hubert Gouriou entouré de deux vice-présidents Philippe Michaud et Jean-Luc Chesneau -, le club se montre prudent à l’entame de cette nouvelle saison.

 

Propos d’Hubert Gouriou, président du club du Nantes Rezé Basket dont l’équipe première évolue en ligue féminine de basket.

Comment abordez-vous cette nouvelle saison ?

Nous sommes soulagés d’avoir réussi à maintenir le club au plus haut niveau. Aujourd’hui, si nos moyens sont moindres, nos ambitions restent intactes. Les départs de Marielle Amant (Villeneuve d’Asq), Cayla Francis (Australie) et Caroline Aubert (retraite), ont été compensés par les arrivées de Margret Skubballa et d’Emilija Podrug, qui nous apportent expérience et qualité. Finalement, notre effectif a peu évolué et c’est une bonne chose. Les joueuses se connaissent bien et trouveront plus rapidement des automatismes.  

Quelles seront les premières rencontres importantes à disputer pour vous ?

Certaines équipes paraissent, sur le papier, inabordables. Je pense à Bourges, Montpellier et Villeneuve d’Asq qui feront une nouvelle fois partie des favoris de notre championnat. L’objectif sera d’essayer de faire « des perfs » face à ces équipes, notamment à domicile. Samedi 29 novembre, la réception de Villeneuve d’Asq, avec le retour de Marielle Amant s’annonce comme le gros rendez-vous de ce début de championnat.

Après, il s’agira surtout de prendre des points face à des adversaires à notre portée. Dimanche 2 novembre, nous nous déplaçons à Lyon. Dans la foulée, nous recevrons le club de Charleville-Mézière. Après ces deux rencontres, nous en saurons beaucoup plus quant à notre niveau et nos ambitions dans ce championnat.

Quelles sont les ambitions fixées à l’équipe première pour cette saison ?

Cette saison est pour nous une année de transition. La priorité est donnée au championnat, où nous espérons nous maintenir dans le top 8. Pour ce qui est de l’Eurocup, nous ambitionnons de nous qualifier pour le second tour. Pour mémoire, l’an passé, le club avait atteint les quarts de finale de cette compétition.

 

Le BSCP : faire encore mieux

Après son titre en Coupe de France, le Basket Club Saint-Paul (BSCP) souhaite de nouveau goûter aux joies de la victoire. (Agrandir l'image).

Après son titre en Coupe de France, le Basket Club Saint-Paul (BSCP) souhaite de nouveau goûter aux joies de la victoire.

Un titre l’an passé obtenu en Coupe de France, difficile de faire mieux. Pourquoi pas ? Le Basket Club Saint-Paul (BSCP) a  savouré les joies de la victoire et semble y avoir pris goût.

Propos de Rodolphe Manhe, coach de l'équipe première et responsable du pôle nation du club

Comment abordez-vous cette nouvelle saison ?

Avec humilité et ambitions. L’objectif premier est de proposer des matchs de qualité à nos supporters. Nous avons une équipe homogène avec des joueuses complémentaires. Mais nous avons surtout construit une équipe avec des joueuses dotées d’un bon état d’esprit et qui souhaitent s’inscrire dans le fonctionnement global du club. Nous sommes satisfaits de notre recrutement puisque nous avons réussi à doubler tous les postes de jeu. Aminata Mbaye et Priscilla Lokoka en provenance d’Istres, Pierrette Sylva d’Aulnoye et Majda Ghariani qui revient au club après un passage à Nice et Culoz.

Quelles seront les premières rencontres importantes à disputer pour vous ?

Le Basket Club Saint-Paul a repris la compétition le 21 septembre. Après une première victoire face à Brive, le BSCP a poursuivi sur sa bonne lancée et totalise après quatre journées : trois victoires et une seule défaite à son actif.

Quelles sont les ambitions fixées à l’équipe première pour cette saison ?

Les dirigeants ont fixé des objectifs très élevés avec l’obtention de l’une des deux premières places qualificatives aux playoffs. Cet objectif sera compliqué car malheureusement nous ne sommes pas les seuls. De nombreuses équipes se sont renforcées et visent aussi l’accession.

Le NRMV : saison 5

L'effectif du Nantes Rezé Métropole Volley vise une 5e campagne de playsoffs d’affilée. (Agrandir l'image).

L'effectif du Nantes Rezé Métropole Volley vise une 5e campagne de playsoffs d’affilée.

4e saison en ligue A et 4e campagne de playoffs d’affilée pour le Nantes Rezé Métropole Volley (NRMV). Avec un tel bilan, Martin Demar et son staff peuvent aborder sereinement cette nouvelle saison.

Propos de Thierry Rose, président du Nantes Rezé Métropole Volley (NRMV) dont l’équipe première évolue en en division pro A de volley-ball.

Comment  abordez-vous  cette nouvelle saison ?

Nous avons recruté des joueurs à fortes expériences internationales, plus physiques, mais aussi plus jeunes. Jan Hadrava (Tchèque), Guilherme Hage (Brésilien) Jean-Philippe Sol (international français, vice-champion d'Europe) Alexander Berger (Autrichien), Lauri Kerminen (Finlandais) Florian Gosselin, Malick Frédéric (Français) et Max Burt (Canadien) seront les nouveaux joueurs à découvrir.

Quelles seront les premières rencontres importantes à disputer pour vous ?

La reprise est programmée le 18 octobre avec un déplacement à Paris (vice-champion de France, et champion d'Europe l'an dernier). Ensuite les gros rendez-vous vont arriver vite sur Rezé.

Premier match le 25 octobre avec la réception de Toulouse (club européen cette année ), puis la réception de Sète avec le retour de Takaniko (ancien joueur du NRMV) et enfin samedi 29 novembre le derby toujours explosif face à Saint Nazaire.

 Quelles sont les ambitions fixées à l’équipe première pour cette saison ?

Les objectifs sont d’accrocher les playoffs en championnat et de goûter à l'ivresse d’un long parcours en Coupe de France.

 Depuis des années Rezé est une terre de volley. L'inauguration du nouveau complexe de beach permanent ne fera qu'amplifier ce phénomène. Elu meilleur entraîneur de France lors de saison 2012-2013, Martin Demar, installé avec sa famille dans le Sud–Loire poursuit son travail de sensibilisation auprès des jeunes. Les premiers rassemblements de la Demar Academy ont été un véritable succès et doivent permettre dans le futur de découvrir des générations de joueurs, d'arbitres, d'entraîneurs, de bénévoles...

L’ASBR : cap sur la formation

Après une saison en demi-teinte l’an passé, l’ASBR Handball a revu ses objectifs à la baisse et mise désormais sur les jeunes du club pour assurer son avenir.  (Agrandir l'image).

Après une saison en demi-teinte l’an passé, l’ASBR Handball a revu ses objectifs à la baisse et mise désormais sur les jeunes du club pour assurer son avenir.

A l’ASBR Handball, on ne parle plus de montée mais de maintien. Prudence démesurée ou prise en compte de la réalité des résultats ? Après une saison en demi-teinte l’an passé et un classement final en milieu de tableau, l’ASBR Handball a revu ses objectifs à la baisse et mise désormais sur les jeunes du club pour assurer son avenir.

Propos de Jacques Blondy, président de l’ASB Rezé et Chérif Gormit, entraîneur de l’équipe première qui évolue en nationale 2 de handball.

Comment abordez-vous cette nouvelle saison ?

Durant l’intersaison, nous nous sommes attelés à préparer la saison à venir avec comme ligne directrice principale l’intégration des jeunes formés au club.

Nous avons cependant recruté quatre nouveaux joueurs dont Fréderic Bakekolo qui possède un CV sportif très intéressant  puisqu'il a évolué en division 1 pendant de nombreuses années. Ensuite, nous enregistrons également le retour au club d’Eudes Piedallu. Maxime Lanoé et Francois Mery ; qui ont évolué au niveau national à Villemomble et Guérande complèteront notre effectif.

Quelles seront les premières rencontres importantes à disputer pour vous ?

La saison a repris le 13 septembre en Coupe de France puis le 20 septembre pour le championnat. Après trois défaites consécutives, l’ASB Rezé a enregistré sa première victoire à domicile. Pour nous toutes les rencontres seront importantes.

Quelles sont les ambitions fixées à l’équipe première pour cette saison ?

Nos ambitions sont plus mesurées que l’an dernier où nous envisagions une montée à l’échelon supérieur. Cette année sera une année de transition où nous espérons très modestement nous maintenir en nationale 2. L’objectif sera surtout de réussir à incorporer de jeunes joueurs issus du club en équipe première. La formation est au cœur de notre projet sportif. Elle nous permet d’envisager l’avenir sereinement.