Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Octobre 2014 > Les quartiers misent sur leurs atouts

Les quartiers misent sur leurs atouts
Thème : Democratie participative

Publié le 20 octobre 2014

Depuis 2013, les membres des sept conseils consultatifs de quartier travaillent sur les atouts de leur quartier. Des projets s’esquissent pour les renforcer.

A Ragon, les habitants constituent la première richesse du quartier. En juin 2014, des portraits de Ragonnais ont été exposés dans le quartier. (Agrandir l'image).

A Ragon, les habitants constituent la première richesse du quartier. En juin 2014, des portraits de Ragonnais ont été exposés dans le quartier.

La Ville se découpe en sept quartiers. Chacun a sa propre identité, ses propres atouts. En 2013, la Ville a demandé aux membres des sept conseils consultatifs de quartier (CCQ) d’identifier les atouts de leur quartier, c’est-à dire les richesses connues, cachées, insoupçonnées de leur territoire ; et ce dans tous les domaines : histoire, architecture, vie associative… Pour les recenser, réunions, rencontres et même diagnostic en marchant - pour les CCQ Rezé-Hôtel de ville et La Blordière - se sont succédé.

En juin 2014, chaque CCQ a présenté à la nouvelle équipe municipale le fruit de son travail. Le maire, Gérard Allard, a demandé à chacun de cibler une action à mener pour renforcer un atout de leur quartier. Les CCQ remettront leur copie à la Ville début 2015. Hervé Neau, adjoint au dialogue citoyen :  Les CCQ ont mené un travail de fond important sur les atouts de quartier. La Ville souhaite s’appuyer sur leur expertise d’habitants pour co-construire avec eux des projets qui valoriseront leur qualité de vie et leur environnement.

7 quartiers, 7 atouts

  • A la Blordière, les habitants sont fiers du quai Léon-Sécher. Ils souhaitent le rendre plus accessible aux piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite. (Agrandir l'image).

    A la Blordière, les habitants sont fiers du quai Léon-Sécher. Ils souhaitent le rendre plus accessible aux piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite.

    A La Blordière, les habitants ont fait le choix de travailler sur leur atout numéro 1 : le quai Léon-Sécher. Leur priorité : améliorer la circulation des piétons, des cyclistes, des personnes à mobilité réduite.
  • A La Houssais, les habitants souhaitent organiser une fête de quartier. Ils sont convaincus que leur force c’est la vie associative et qu’il est nécessaire de la soutenir, de la valoriser en organisant un événement fédérateur.
  • A Pont-Rousseau et à Rezé-Hôtel de ville, les habitants veulent organiser un circuit-découverte dans leur quartier. Notamment à l’attention des nouveaux arrivants de façon à favoriser les rencontres et à leur en donner les « clés » pour mieux s’approprier leur environnement.
  • Au Château, les habitants réfléchissent à la création d’un média de quartier pour mieux informer ceux qui y vivent de ce qui s’y passe et tisser du lien social.
  • A Trentemoult, les habitants savent que leur quartier est amené à évoluer ces prochaines années dans le cadre du projet d’aménagement de la ZAC des Isles. Pour préserver son authenticité et anticiper l’avenir du secteur, ils pensent réaliser un diagnostic.
  • A Ragon, les habitants ont déjà fait aboutir leur projet. Ils ont réalisé une exposition photos de Ragonnais pour souligner que leur premier atout ce sont eux-mêmes !