Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Octobre 2014 > 3 bonnes raisons d’assister aux rencontres musicales de la Balinière

3 bonnes raisons d’assister aux rencontres musicales de la Balinière

Publié le 15 octobre 2014

Les rencontres musicales de la Balinière reviennent vendredi 7 novembre.

Vous ne faîtes pas encore partie des habitués, n’hésitez plus avec ces trois bonnes raisons d’assister à ces rendez-vous hebdomadaires où musiciens et public échangent en toute simplicité.

Elles sont originales

Doucha proposera une relecture originale des musiques de l'Est, vendredi 9 janvier. (Agrandir l'image).

Doucha proposera une relecture originale des musiques de l'Est, vendredi 9 janvier.

Difficile de présenter la nouvelle saison des rencontres musicales de la Balinière. Dans la programmation de ces rendez-vous hebdomadaires, co-construits par l’Aria, l’Arc et l’Ecole municipale de musique et de danse pas de têtes d’affiche, ni de ligne directive. Une fois encore, elles font place nette à la découverte et à l’ouverture la plus complète.

Nous ne sommes pas dans une logique de vente mais bien d’ouverture. L’idée est de faire en sorte que les spectateurs osent venir découvrir des espaces qui ne leur sont pas familiers. Les rencontres musicales sont choisies pour ce qu’elles apportent en découverte , explique Philippe Le Corf, directeur de l'Aria, à l'initiative de ce projet en 2000.

Cette année encore, le public naviguera entre musique classique et contemporaine,  jazz ou tango ou bien entre un guitariste malgache et un batteur explorateur. Jusqu’au printemps, 19 rencontres, et autant de découvertes, rythmeront l’année musicale.

Elles sont gratuites

Fonky niko, le 27 février à la Balinière. (Agrandir l'image).

Fonky niko, le 27 février à la Balinière. - © E Houtin

La formule a de quoi séduire et permet toutes les audaces. Si le répertoire de Moondog ou de la compositrice Germaine Tailleferre ne vous disent rien, laissez vous tenter quand même. Au pire, il ne vous en coûtera qu’une heure de votre temps et rien de plus.

Elles modifieront votre vision de la musique

Une re-découverte du violon, sous toutes ses formes, au programme du rendez-vous du 6 mars. (Agrandir l'image).

Une re-découverte du violon, sous toutes ses formes, au programme du rendez-vous du 6 mars.

Philippe Le Corf le revendique : Ces rencontres ont une vocation de formation des publics . Le concept est simple mais rare. Pendant une heure, les musiciens sont invités à présenter leur démarche, offrant du même coup au public les clés de la matière musicale qu’ils produisent. Une rencontre « hors scène » riche d’enseignement pour les deux parties.

Il est nécessaire d’apprendre à écouter la musique. Nous sommes dans une société où on entend beaucoup (trop) de musique mais où on l’écoute peu , ajoute-t-il.

Le chiffre

L’an passé, 2 917 spectateurs sont venus aux rencontres musicales de la Balinière. Un chiffre en constante progression qui illustre le succès de ce rendez-vous.

Le principe

Un rendez-vous hebdomadaire et gratuit d’une heure chaque vendredi, (hors vacances scolaires)

Le premier rendez-vous

« Gamme d’amour » ouvrira le bal des rencontres musicales vendredi 7 novembre. Un concert littéraire où musique et lettres dialoguent savamment pour traduire l’esprit d’une époque teintée d’une mondanité gaie et piquante.

Programmation complète sur le site web de l'Arc