Ville de Rezé

Vous êtes dans : Accueil > Archives > Novembre 2016 > A Rezé, on parle de la laïcité

A Rezé, on parle de la laïcité

Publié le 9 novembre 2016

Animations, conférences, débats : la semaine de la laïcité s’ouvre le 19 novembre. L’occasion de parler et de mieux comprendre ce concept fondateur de la République française.

« La laïcité, tout le monde en parle. Sans bien souvent savoir ce qu’elle représente , constate Charlotte Prévot, conseillère municipale en charge de la lutte contre les discriminations. Du 19 au 26 novembre, la Ville de Rezé organise avec les amicales laïques une semaine de la laïcité sous le thème « La laïcité, c’est la liberté ! ». Toute la semaine, les citoyens sont invités à venir échanger, discuter, mais aussi découvrir l’histoire de ce concept et ce qu’il peut vouloir dire aujourd’hui.

Partager l’histoire

Dès le 15 novembre, la galerie Diderot accueillera une exposition consacrée à la loi de 1905 instaurant la séparation des Églises et de l’État. Elle a été réalisée en 2005 par les archives départementales de Loire-Atlantique pour célébrer le centenaire de la loi. Elle sera inaugurée par le maire, Gérard Allard, samedi 19 novembre à midi.

Lundi 21 novembre, place au cinéma avec la projection du film « La Séparation » . Sous la direction de François Hanss, Pierre Arditi (dans le rôle d’Artistide Briand), Claude Rich ou encore Michaël Lonsdale reproduisent fidèlement les débats parlementaires qui ont précédé l’adoption de la loi de 1905.

Vivre la laïcité aujourd’hui

Pour symboliser l’attachement de la Ville et des Rezéens à la laïcité, le maire plantera le 21 novembre, dans le parc de la Classerie, un arbre de la laïcité.

Mardi 22 novembre, les comédiens de la compagnie La Rage qui rit casseront les idées reçues sur la laïcité avec leur lecture-spectacle « La laïcité se dévoile », co-produit par la Ligue de l’enseignement. 40 minutes de représentation seront suivies par 20 minutes d’échange. Le public sera invité à participer en essayant de définir la laïcité.

Le lendemain 23 novembre, une conférence s’attachera à évoquer la place particulière de l’enseignement du fait religieux dans l’école laïque. Elle sera animée par Anne Vézier, maître de conférences à l’École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) de Nantes.

La parole aux jeunes

Le service jeunesses ira à la rencontre des jeunes Rezéens. Sur l’espace public, mais aussi dans les collèges et lycées, pour les faire réagir autour de la laïcité. Un espace documentaire sera également à leur disposition au service jeunesses (19, rue de la Vendée). 

 

Jean-Baptiste Daviais, figure de la laïcité à Rezé

Jean-Baptiste Daviais était un ouvrier des chantiers navals né à Rezé en 1878 et mort en 1940 à Dachau. Homme d’engagement et de combat, il a œuvré au péril de sa vie pour les valeurs de la laïcité : la solidarité, la démocratie et le partage. Il est d’un des fondateurs de la fédération des amicales laïques de la Loire-Atlantique dans les années 1930. La Ville l’a honoré en donnant son nom à la place de l’hôtel de ville et un buste le représentant orne le square de la Fraternité, au pied de la Maison radieuse.

 

La laïcité, c’est quoi ?

Selon la définition du Larousse, la laïcité est la conception et organisation de la société fondée sur la séparation de l'Église et de l'État et qui exclut les Églises de l'exercice de tout pouvoir politique ou administratif, et, en particulier, de l'organisation de l'enseignement. Le principe de la laïcité de l'État est posé par l'article 1er de la Constitution française de 1958.

Commentaire(s)

Par Michel Courbet , Saint Julien de Concelles :

le 17-11-2016 à 18:42:14
Laïcité
Heureuse initiative. La Laïcité est sans préfixe, sans suffixe et sans adjectif.
Elle ne s'attache à aucun dogme.

Semaine de la laïcité

Du 19 au 26 novembre 2016